*
Connect with us

Actualités

Kristaps Porzingis prêt à être le number one : »Je suis prêt pour ce challenge »

Source photo : daily news
Ça trottait dans l’air depuis pas mal de temps. Carmelo Anthony voulait partir et le transfert a été acté. Kristaps Porzingis se retrouve dans le rôle de go to guy, sera t-il prêt ?

« Je suis prêt pour le challenge. Je me suis préparé pour ce moment »

Voila comment Kristaps Porzingis a réagi quand il a appris le transfert de son mentor. Il veut devenir le numéro uno, le franchise player et la face de la grosse pomme. A 22 ans, c’est un sacré challenge, encore plus du côté des Knicks. Le jeune joueur devra assurer dans tous les domaines, être ce gars qui peut assurer toutes les nuits et qui sera ce leader vocal. Pas une mince affaire mais sachant le niveau de la conférence est, tout est possible. Pour les playoffs, cela semble tendu et il devra apprendre beaucoup cette année. Avec un été complètement fou, il a fait ses gammes avec la Lettonie. Il a performé comme never et a porté son équipe tel un vrai franchise player. Déterminé, il savait très certainement au fond de lui qu’il allait devoir prendre ce rôle au début de la saison de New-York.
Il le sait mieux que personne, cartonner à New-York, c’est peut être la chose la plus difficile pour un basketteur :

« Melo était un mentor pour moi. Un big bro dès le 1er jour. Je lui ai envoyé un texto pour lui dire que j’avais apprécié pouvoir apprendre de lui. L’avoir près de moi était important pour moi. Je le respecte beaucoup. Je lui ai aussi dit que s’il n’emmenait pas sa Rolls, j’en prendrais soin pour lui. »

Vu la production de Porzingis, il peut être fier de lui. « Inside », c’était vraiment le bordel. D’abord avec Phil Jackson qui a fait n’importe quoi dans la gestion, peut être pire que Chicago. Il y a eu aussi tous les bruits autour de Carmelo Anthony, chose pas évidente non plus. La relation avec Jeff Hornaceck fut aussi tendue par moment. A peine à 20 ans, gérer la vie en dehors, plus toute cette dinguerie New-Yorkaise, on a juste envie de dire chapeau.
Maintenant, il faut repartir de zéro et essayer d’oublier tout ce qui s’est passé avant. Porzingis était en quelque sorte « caché » derrière Melo, qui devait se manger toutes les critiques jour après jour. Maintenant c’est le rôle de l’intérieur, aura t-il les épaules ?

Dirk Nowitzki avait eu Nash et Finley, Porzingis a eu Carmelo Anthony. A lui de devenir un leader et de tracer sa propre histoire même s’il est souvent comparé à Dirk. Pour notre parte, on parierait sur une sélection au All-Star Game ! 
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités