Connect with us

Actualités

Joueurs de la semaine : DeMar DeRozan et Luka Doncic ont bien mérité un petit break

Source photo : NBA.com

Comme tous les lundis, la NBA décerne ses trophées hebdomadaires des joueurs de la semaine. Et cette semaine, les rois sont des arrières, puisqu’il s’agit tout simplement de DeMar DeRozan et Luka Doncic. Les deux joueurs ont été au top.

Débutons par la conférence Est, et partons à Chicago pour mettre DeMar DeRozan à l’honneur. Malgré une petite défaite, les Bulls ont remporté les trois autres matchs, avec un arrière toujours au top niveau : 36.8 points, 4.8 passes et 5.5 rebonds de moyenneAlors que les Bulls avaient besoin de victoires et que Zach Lavine n’a pas toujours été là, DeMar DeRozan a pris le relais et a accéléré. L’arrière a tout d’abord scoré 36 points à Charlotte, puis 35 contre Minnesota. Enfin, DeMar DeRozan a achevé sa semaine avec 38 points contre le Thunder. Et dans sa seule défaite de la semaine, c’est tout de même 38 points face aux excellents Suns.

Dirigeons nous vers la conférence Ouest, et c’est Luka Doncic qui rafle la mise. Le meneur Slovène repart avec deux succès et un revers, mais sa semaine a été particulièrement impressionnante d’un point de vue individuel : 43 points, 10.3 rebonds et 8.3 passes de moyennePas de gros cartons pour sa première sortie, mais le meneur Slovène a compilé 33 points, 11 passes et 7 rebonds. Luka Doncic a ensuite fait l’amour aux Clippers, à deux reprises : 51 points, 9 rebonds, 6 passes, puis a enchaîné avec 45 points, 15 rebonds et 8 passes.

Voilà pour les joueurs de la semaine : DeMar DeRozan et Luka Doncic. Le premier en fait deux fois plus pour palier notamment l’absence de Zach Lavine tandis que le second a fait des misères aux Clippers, et continue de faire de cette franchise sa victime préférée. 

3 Comments

3 Comments

  1. Pingback: Le mois de février est le mois des pyromanes : Luka Doncic prend feu dans un duel face à CJ McCollum

  2. Pingback: DeMar DeRozan, l'homme qui a trouvé la paix après la dépression grâce à sa vulnérabilité : "C'est comme avoir un cadeau de Noël toute l'année, voir son enfant heureux"

  3. Pingback: L'homme qui a trouvé la paix après la dépression grâce à sa vulnérabilité : les confidences émouvantes de DeMar DeRozan

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités