*
Connect with us

Actualités

John Wall voulait tuer le match sur Luka Doncic : la victoire au combien spéciale pour les Rockets dans le derby

Les victoires sont rares à Houston, de cette manière, il faut en profiter. John Wall avait promis un grand match et a assumé son rôle comme un grand garçon. Le meneur de jeu a été important dans la fin de match mais pas que, il a réussi une performance vintage, digne des grands jours des Wizards.

Cela faisait quelques temps que John Wall n’avait pas foulé un parquet NBA. Il n’avait pas été aperçu depuis le 30 mars dernier à domicile contre Memphis. Il sortait d’un petit match à 9 points. Si la saison est difficile collectivement, il rassure assez d’un point de vue individuel : 20.2 points, 3.4 rebonds et 6.8 passes. Pour son grand retour, il est même au-dessus de ses standards : 31 points à 12/23 au shoot, 4/10 à 3 points, 7 passes et 4 interceptions dans la victoire sur les Mavs. C’est à n’y rien comprendre. Dallas a perdu contre l’une des pires équipes de la ligue, alors qu’elle était sur une belle série de victoires et notamment une énorme face au Utah Jazz, la meilleure franchise de la ligue depuis le début de saison régulière. Mais quand on a un gars en face qui sort des gestes de gang de GTA San Andreas, difficile de lutter face à autant de flow.

Le match s’est joué à peu de choses au final. John Wall sort les crocs quand il voit le shoot à 3 points de Dorian Finney-Smith tomber pour revenir à un point à 5 minutes de la fin. Sur un pull-up jumper, il commence son récital. Quelques instants plus tard, après le shoot de Luka Doncic à 3 points qui permettra d’égaliser, John Wall rentre un layup sur une passe décisive de Christian Wood. Conscient qu’il aura plus de chance face au slovène, il demande le switch pour lui marquer dessus et … le and one prime ! Talk Yo Shit John ! Il rentrera deux lancers importants dans la dernière minute de la rencontre pour clore la rencontre définitivement.

Kristaps Porzingis et Luka Doncic planteront 23 points chacun mais leur attaque fut littéralement à côté de la plaque. Cette défaite fait mal et les texans devront se rattraper dès demain face aux Bucks. Pendant ce temps, John Wall peut profiter après avoir répondu présent durant un grand rendez-vous.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: John Wall a retrouvé sa langue : le meneur des Rockets voit en Kevin Porter Jr un futur très grand de la ligue

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités