*
Connect with us

Actualités

John Wall le rageux épisode 21976 : et un tacle envers les superteams et un !

Source photo : VSB

Les superteams se sont assemblées ou se sont renforcées cet été. Cela n’a pas plu à John Wall et a tenu à le dire haut et fort sur son instagram. Même quand il ne cherche pas la mouise, il la trouve quand même…

Pourquoi ? Pourquoi tant de haine ? John Wall a poussé sa gueulante habituelle de début de saison.
Otto Porter a été signé un contrat au prix fort cet été. Dans un premier temps, John Wall a voulu choper Paul George pour former un trio d’attaquants fous avec Bradley Beal et donc PG. Puis Washington a décidé d’égaliser « l’offer sheet » des Nets et par conséquent donner beaucoup d’oseille à Otto Porter. Il y a eu beaucoup de rumeurs cet été comme quoi John Wall pensait qu’il manquait un vrai 3ème joueur à côté, pour pouvoir viser plus haut. Bien entendu, c’est arrivé aux oreilles d’Otto Porter qui doit être remonté comme un coucou à cette heure ci. Il sera forcément sous pression car avec un contrat signé à plus de 100 millions de dollars, il s’agit de ne pas faire une Chandler Parsons.

Pendant ce temps-là, en plein training camp, John Wall s’est amusé à faire le rageux, une fois de plus :

 « Bradley Beal je me demande qui d’autre encore vont s’associer pour essayer de gagner le titre cette année. »

Et un beau tacle glissé au niveau des genoux des superteams et un ! Une sacré ironie pour un joueur qui avait tenté de faire venir Paul George comme dit plus haut mais aussi Carmelo Anthony. Quel discours si l’un d’eux était venu ? C’est le job du front office de trouver les meilleurs joueurs afin de gagner ce foutu championnat et cela fait partie du jeu.
Pourtant cet été, John Wall a été mis en lumière, notamment grâce à ses playoffs de feu ou encore qu’il soit considéré comme le meilleur two way player à son poste (coucou Chris Paul). Donc qu’il kiffe un peu la vie et qu’il se concentre sur son équipe et surtout sûr lui même. C’est aussi une manière de se motiver mais on ne valide pas vraiment la forme. Ecouter la B.O de Rocky ça marche aussi !

Si tout le monde attend Boston et Cleveland au tournant, Washington a encore un coup à jouer. On peut compter sur John Wall pour assurer sous les spotlights et pas que sur instagram…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités