Connect with us

News

Joel Embiid est revenu en mode destruction : 49 points et record en carrière, pour mettre Atlanta à l’amende

Source photo : Sixers.com

Un peu de temps avant le All-Star Game, Joel Embiid avait dit qu’il allait redevenir un c*nnard. Cela semble marcher, avec un nouveau gros match de sa part. Le numéro 21 de Philadelphie a été une nouvelle fois de plus monstrueux, toujours sans Ben Simmons, blessé au dos. Tel un symbole, c’est sur un shoot à la Steph Curry qu’il plante un 3 points en stepback en sortie de dribble, pour son record en carrière. 49 points pour le bonhomme, ce qui en fait bien sûr le meilleur match de sa vie. Outre les stats, à quoi reconnait-on la forme du bonhomme ? Il s’amuse, il se marre, ce qui sonne le retour du vrai Joel Embiid. Il a été dominateur dans la raquette et ses shoots à 3 points pris étaient « nécessaires ». Pour le reste, il a tout tué sur son passage en un contre un, tout en lâchant quelques shoots à mid-range. Le match était assez bizarre au niveau du scénario. Philadelphie va mener de 21 points, avant de se faire rejoindre au score. Dans le dernier quart-temps, Joel Embiid va s’énerver et Philadelphie tuera le match, sans trop de problème.

Trae Young plante 28 points et il aurait pu être le héros de la soirée. Le meneur des Hawks sera le responsable du 8 à 0 en fin de 3ème quart-temps, pour qu’Atlanta passe devant. Plus encore, il plante le buzzer beater à 1 vs 3 en teardrop s’il vous plait. Malheureusement, les siens galèrent à démarrer le 4ème QT. 4 lancers de suite de Jojo, un 3 points de Tobias Harris et le break est déjà fait. Sur un gros tomar pour faire passer les siens devant à +15 en fin de match, les travées chantent « MVP » pour leur pivot. Le joueur aura été incroyable : 49 points à 17/24 au shoot, 1/3 à 3 points, 14/15 aux lancers, 3 passes et 3 interceptions. Dommage pour Atlanta, qui même après avoir mal commencé le match, a su revenir. Les Hawks étaient sur 2 victoires de suite et cette nuit a bien prouvé que Clint Capela aura une place importante : défendre à l’intérieur. Côté stats la barre des 20 points a été atteinte pour Tobias Harris côté Philadelphie et c’est la même chose chez les Hawks avec Collins et Hunter.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"




More in News