Connect with us

Actualités

Jeanie Buss partage une lettre de haine : « Va en enfer et rejoins ce *** de Kobe Bryant »

Source photo : L.A Times

Jeanie Buss fait la une, une nouvelle fois aujourd’hui et cette fois, pas pour une bonne raison. Elle a décidé d’arrêter de se taire et partage une lettre pour le moins horrible qu’elle a reçue.

Cette nuit, Jeanie Buss a voulu prouver que le monde peut être misogyne et raciste à la fois. Insulter sur les réseaux sociaux est quelque chose de « facile ». Les haters sont nombreux et le côté borderline est souvent dépassé, derrière son écran. Cependant, il s’agit pour beaucoup, de personnes qui ne le feraient pas dans la vie réelle. Mais cette fois, on passe à un tout autre niveau de haine, puisqu’une personne a carrément écrit une lettre à Jeanie Buss. Les mots sont durs et la propriétaire des Lakers veut montrer au monde réel, la vérité de la situation :

« Chère salope. Après soixante ans en tant qu’énorme fan des Lakers, j’envoie maintenant au diable les nègres traîtres surpayés de la NBA. Va en enfer et rejoins ce *** de Kobe Bryant.

Joe»

Entre misogynie et racisme, la coupe est pleine. Ce message prend une tournure différente, quand on sait qu’hier, ce fut le « Juneteenth ». Ce 19 juin symbolise l’émancipation des esclaves afro-américains au Texas et plusieurs états du sud. C’est donc sur instagram que Jeanie Buss a décidé de répondre à ce dénommé « Joe » et demande à sa communauté, de ne plus faire la sourde oreille, concernant le racisme :

« Après avoir réfléchi, j’ai décidé de partager cette lettre que j’ai reçue lundi et tout le monde voit que la haine est réelle. Ca arrive dans notre monde aujourd’hui. C’est réel et ça existe.
@ Joe : Est-ce que envoyer cette lettre te fait sentir mieux ? Tu as vraiment gâché ton temps et ton énergie et ton timbre poste. (Mais merci d’avoir mis ton adresse). Pourquoi tu ne te regardes pas dans le miroir pour voir ta laideur parce que je refuse. J’ai reçu des lettres comme ça à travers les années. Le conseil que j’ai toujours reçu ? L’ignorer. Je l’ai fait, mais plus maintenant.
En ce jour, du Juneteenth, je demande à mes amis blancs de se rassembler, pour reconnaître que le racisme existe dans notre pays et dans le monde, et de s’engager de ne plus l’ignorer. Nous devons tous faire mieux. »

Dans sa story, Lebron James envoie un je t’aime à Jeanie Buss et un fuck à Joe. Il y a encore beaucoup de travail à réaliser pour vivre dans un monde sain.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités