Connect with us

Actualités

Jayson Tatum était au plus bas après les finales : « Je ne voulais parler à personne, je ne voulais aller nulle part »

Source photo : Bleacher Report

NBA – Jayson Tatum a été interviewé par Taylor Rooks et cette interview sortira demain en intégralité sur les ondes du bleacher report. Quelques extraits sont déjà sortis et le point important soulevé, c’est quand Tatum a évoqué sa mentalité après la finale NBA. Le joueur était en pleine dépression et il a fallu la présence de la famille pour remonter la pente.

C’est malheureusement un passage presque obligé pour chaque joueur. Lebron James, DeMar DeRozan et maintenant Jayson Tatum est resté cloitré à la maison pendant des jours après ce qui s’est passé suite à la finale NBA. On espère pour lui que JT n’a pas regardé les commentaires… Pendant une grande partie des playoffs et même encore après, il y a eu une espèce de « hate » envers lui et son fils. Uniquement car Jayson Tatum prenait du bon temps avec Deuce, les réseaux se sont ainsi défoulés sur eux. La déception des finales a eu raison de lui et il a avoué s’être enfermé chez lui pendant plusieurs jours de suite car il ne voulait tout simplement plus voir personne. Simplement retrouver sa famille, son fils et passer du bon temps comme quelqu’un de normal, lui a permis de retrouver « goût à la vie ». Entre la fatigue et les blessures, il a tout de même le regret de n’avoir pas gagné le titre car lui et les Celtics ont été si proches de pouvoir gagner le titre NBA. Voici l’interview avec Taylor Rooks de Bleacher Report sur le sujet :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par The Daily Dunk (@thedailydunk)

Jayson Tatum est revenu sur un trait de personnalité très intéressant. Il n’est pas Tim Duncan, le joueur aime célébrer mais avoue parfois qu’il n’est pas le plus bavard ou le plus expressif. Quand il était sur le terrain lors des finales, il a vraiment tout donné et son attitude si décontractée a peut être envoyé le mauvais message.

Carmelo Anthony pense encore au sale coup des Pistons lors de la draft : « Ca a changé le cours de ma carrière »

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités