Connect with us

Actualités

James Harden reste invincible : 32 points, 5 rebonds, 14 passes et le 1er à l’ouest qui passe à la trappe

Après son coup d’arrêt à Portland, on aurait pu logiquement penser que le joueur de Houston allait baisser de rythme. Absolument pas, il a joué un énorme basket à domicile, pour repousser les Nuggets, pourtant 1ers à l’ouest. Victoire 125 à 113.

James Harden score foison et  c’est la grosse base pour les fans des Rockets. Dans le même temps, Clint Capela a tenu à rappeler qu’il était aussi un très bon joueur avec 31 points inscrits, tout en défendant sur le joueur de la semaine, Nikola Jokic. Il tape son record en carrière face à une top team de la ligue, plutôt pas mal. Il a été un joueur très important, surtout quand James Harden se faisait trapper. C’est souvent lui qui fut à l’origine du jeu de transition et donc des paniers à 3 points de son équipe (22 inscrits à plus de 46%). Il n’en oublie pas de finir dans la raquette et même se battre comme un lion dans la raquette. Et en parlant de record en carrière, P.J Tucker s’est pris pour Klay Thompson en inscrivant 7 shoots à 3 points ! Les feux étaient vraiment au vert pour l’équipe de Mike D’Antoni. La décision s’est faite en milieu de 4ème quand James Harden planta un 3 points pour mettre son équipe à +17.

32 points, 5 rebonds, 14 passes. Parlons des choses qui fâchent. Pas pour nous, mais pour vous qui nous lisez. Beaucoup de lancers encore sauf qu’en trappant le joueur de Houston, Denver savait que ça sifflerait. La star des Rockets a abusé des shoots de loin, en ne rentrant qu’un petit panier à deux points. Mais surtout, il y a eu ce fameux 2ème quart-temps. Pas vraiment bon jusqu’à là, surtout au shoot, il va changer le momentum en environ 1 minutes et 55 secondes. Il met Jamal Murray dans la sauce en lui manquant de respect sur un crossover dévastateur, avec le and one à 3 points. Il terminera ce quart-temps sur un 3/4 à 3 points en moins de deux minutes donc. Denver ne le sait pas encore mais ça a clairement changé le mood et la confiance de Houston. Les Nuggets ne reviendront plus jamais dans le match. Outre le trio Tucker – Harden – Capela, il faudra dire merce à Gerald Green, auteur de 21 points.

Les visiteurs peuvent s’en vouloir après avoir menés au 1er quart-temps. Ils étaient sur 5 victoires de suite et la série s’arrête ainsi. Nikola Jokic a terminé la rencontre à 24 points. La grosse erreur de son équipe aura été le pressing sur James Harden. Vu que le type tourne à plus de 40 points par match sur les 10 derniers matchs, il fallait bien trouver un moyen de le stopper. Mauvais moyen pour le coup, avec un pressing qui a libéré les siens. Certes les gars étaient chaud en face mais c’est tout sauf un hasard s’ils terminent à 70 points à la mi-temps, même avec le coup chaud de l’ancien 6ème homme d’OKC. Pas un hasard non plus si Capela et Tucker sont en mode record. Hormis Monte Morris et ses 21 points, aucune vraie aide offensive pour Jokic. Dans un match d’attaque où ils se sont fait piéger, Denver y réfléchira à deux fois avant de défendre de telle manière sur Harden.

Le MVP en titre est en feu et peu importe comment il est défendu, il trouvera toujours une solution, raison pour laquelle il est un des meilleurs joueurs offensifs de tous les temps. Plus qu’une hâte, voir Chris Paul et Eric Gordon revenir afin que la recette Houston soit de classe masterchef !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités