Connect with us

Actualités

Preview #14 – Golden State Warriors : Stephen Curry et les siens de retour aux affaires ?

Source photo : Yahoo News

La NBA reprend ses droits le 22 décembre prochain, et c’est l’heure pour les Warriors de revenir au top. Après une saison au plus bas, Golden State va entamer cette saison avec énormément d’incertitude.

Contexte

Ce fut une saison très particulière pour les Warriors. Départ de Kevin Durant et blessure de Klay Thompson. Par la suite, Golden State a rapidement perdu Stephen Curry pour la saison. Impossible de se qualifier pour les playoffs, la franchise s’est rapidement retrouvée avec le pire bilan de la ligue, avec seulement 15 victoires en 65 rencontres. A noter également le transfert d’Andrew Wiggins en échange de D’Angelo Russell, dont la période en tant que Warrior aura été de courte durée. 

La recrue phare

Nous allons éviter de mettre la pression sur James Wiseman, deuxième choix de la dernière draft et nous allons plutôt partir sur Kelly Oubre Jr. Le flow est maximal, et l’ailier a vraiment tout pour plaire à Steve Kerr. Son coté parfois déjanté, son hustle défensif, sa capacité à mettre des trois points et enfin à envoyer des énormes tomars vont contribuer aux victoires des Warriors. Difficile d’attribuer un rôle précis au gaucher pour le moment, cependant, Kelly Oubre Jr peut vraiment faire des dégâts entre starter ou 6ème homme de luxe.

Review de l’effectif

  1. Une saison sans lui et il nous a terriblement manqué. Tant par son sourire que par son jeu Stephen Curry a laissé un vide au sein de la ligue et évidement de Golden State. Encore une fois sans son bro, le meneur devra tenir toute la saison pour mener ses coéquipiers en playoffs. Auteur d’une belle saison à Boston, Brad Wanamaker fut l’une des révélations côté Celtics, et se retrouve back-up du Chef. 
  2. Malheureusement, deuxième saison blanche pour Klay Thompson, et par conséquent, ça incite Andrew Wiggins à (re)venir sur le poste 2. Sans l’arrière, le Canadien a (encore) une énorme opportunité devant lui pour (enfin) exploser. Damion Lee et Jordan Poole se battront afin d’obtenir la place de back-up, bien que le premier ait un petit avantage sachant qu’il est plus expérimenté. 
  3. Plutôt habitué à jouer poste 4 fuyant, Kelly Oubre Jr va starter à l’aile. Ce n’est pas du tout le même rôle, cependant, le jeu sans ballon sera à suivre. Couper dans la raquette et prendre de la vitesse sont deux éléments importants pour l’ailier. Et n’oublions pas le retour de Kent Bazemore, sauf que dorénavant, il ne sera plus là pour jouer la mascotte.
  4. A l’instar de son pote Stephen Curry, Draymond Green a été embêté par les blessures. On connaît les qualités et les défauts de l’intérieur et on espère qu’il retrouvera sa folie en lui, bien que ça lui joue des tours quelque fois. Quant à Eric Paschall, il fut une satisfaction l’année dernière et a su tirer son épingle du jeu, suffisant pour se faire une place dans la rotation. 
  5. Il manquait un grand aux Warriors, la franchise a trouvé James Wiseman. Une grosse présence athlétique ainsi qu’au rebond, mais des questions demeurent également. Kevon Looney est un chouchou de Steve Kerr, pour l’instance il est annoncé starter grâce à son expérience. Il y a aura ainsi une vraie bataille à l’intérieur. En 3ème rotation, on retrouve Marquese Chriss

Le joueur à surveiller

Andrew Wiggins : on a le sentiment de dire ça à chaque début de saison, mais le Canadien a les capacités de step-up et doit impérativement le faire. On ne demandera pas à l’ex joueur des Wolves de faire du Klay Thompson, on lui demandera de jouer sur ses points forts. Dans une toute nouvelle équipe et surtout des joueurs d’équipe, il a enfin tout pour être efficace et sans se la jouer solo.

Objectif

Evidemment qu’il est impossible de jouer le titre dans la mesure où Klay Thompson est irremplaçable. Même la qualification directe en playoffs sera très compliquée à obtenir. Mais hors blessure importante, les Warriors se doivent d’être dans le top 8. Le 5 majeur suscite des points d’interrogations mais Stephen Curry et Draymond Green sont présents afin d’imposer une éthique de travail et la culture de la gagne à Golden State.  

Les raisons de suivre les Warriors

  • Stephen Curry : peu importe le match, peu importe le moment, Stephen Curry peut prendre feu à tout moment. Le meneur n’a aucune pitié pour ses adversaires. Quelque soit la position et le chrono sur l’horloge, Baby Face peut bombarder à chaque instant. Et lorsqu’il est dans la zone, c’est une pure régalade, il n’y a rien d’autre à faire que d’apprécier le spectacle. 
  • James Wiseman : suspendu un petit moment en NCAA, le pivot aura la chance d’être entouré par une organisation classe et respectueuse. Et sur le terrain, James Wiseman sera encadré et recadré par Draymond Green. Son profil manquait aux Warriors, à lui de se rendre indiscutable. 

Les contrats

*Player Option*Team Option

Les Warriors suscitent de l’intérêt car finalement, on ne sait pas trop ce qu’il va se passer avec cette équipe. Stephen Curry est là certes, mais quid d’Andrew Wiggins ? Comment survivre à la nouvelle absence de Klay Thompon ? Beaucoup de questions, peu de réponses.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités