Connect with us

Actualités

James Harden a remis le couvert pour le nouvel an : 43 points, 10 rebonds, 13 passes et il rejoint Kobe et MJ

Source photo : PaperCity Magazine

James Harden est vraiment trop, trop fort. Le trop n’est vraiment pas trop, excusez nous du peu mais il faut bien faire des blagues en cette soirée du 31, puisqu’elle ne fut pas folle hormis la perf du barbu. Le numéro 13 de Houston a été injouable et enchaîne un nouveau match à plus de 40 points !

Hasard ou non, on vous avait rappelé hier une perf incroyable qui a eu lieu il y a deux ans. James Harden avait réalisé un triple-double avec 50 points un 31 décembre. Il a refait la même hier soir avec un match détonnant : 43 points, 10 rebonds et 13 passes décisives. La star a tapé un paquet de records cette nuit. Le Rocket lâche son 8ème match de suite à au moins 35 points et 5 passes décisives. Tel un chef, il rejoint en plus Kobe Bryant et Michael Jordan, parmi les joueurs qui tournent à 40 points de moyenne sur 10 matchs consécutifs. Il est aussi un des seuls joueurs actifs avec Kevin Durant et Lebron James, à avoir enchaîné 10 matchs de suite à 30 points ou plus.Le All-Star joue actuellement le meilleur basket de toute sa carrière. Cela donne une victoire contre Memphis 113 à 101. C’est ce qu’on appelle finir l’année en boulet de canon. Qui l’aurait cru au début du mois de décembre ?

La performance était une « pure James Harden ». Pas mal de lancers avec 27 tentés pour 21 rentrés. Il a aussi fait swish 6 fois à 3 points. Il a mis au moins 4 paniers à 3 points sur les 8 derniers matchs. Le joueur de Houston a mis de sacrés shoots dont un en fin de deuxième quart-temps à plus de 10 mètres du panier adverse. Les fans des Grizzlies avaient de quoi avoir le seum, surtout qu’ils n’ont pas apprécié que le joueur ait autant de lancers. Le MVP en titre  est si facile qu’il a quasiment tué les Grizzlies à lui tout seul en une mi-temps. Il pointait déjà à 28 points en à peine deux quart-temps. Alors que leur coach était dégoûté de l’arbitrage sur Mike Conley au match précédent, voir Harden shooter autant de lancers ne devrait pas le faire kiffer.

S’il n’y a eu que 12 points d’écart après 48 minutes, il n’y a pas vraiment eu de confrontation. Houston menait 61 à 38 à la mi-temps et outre James Harden, Gerald Green était on fire à 18 points en sortant du banc. il est marrant de dire qu’il a pris 11 shoots, tous à 3 points, pour 6 rentrés.
Côté Memphis, Mike Conley Jr score 19 points et Kyle Anderson 20 points. C’est une 2ème défaite de suite et la 3ème en 10 matchs. Alors que Houston se rapproche des playoffs, c’est le cas inverse pour Memphis qui a deux matchs de retard sur le 8ème.

Il ne faut pas prendre ce que fait James Harden pour acquis. Claquer des matchs à 40 points ou 50 points, tout en claquant des triple-doubles, c’est d’un autre monde. Le joueur est bien parti pour faire la saison la plus folle offensivement depuis Kobe Bryant en 2006.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités