Connect with us

Actualités

Ja Morant est un alien : triple-double et layup de zinzin pour battre OKC (102-123)

Source photo : Twitter

Avec à sa tête un Shai Gilgeous-Alexander qui joue à un niveau de MVP depuis le début de saison, le Thunder est l’archétype de l’équipe chiante à affronter, en témoigne leur bilan pas si loin de l’équilibre (11-13) avant de se déplacer à Memphis. Mais en face, les Grizzlies possèdent un franchise player peut-être encore plus incroyable, probablement le joueur le plus athlétique à son poste de toute la NBA, et le fournisseur de highlight numéro 1 pour les top 10 quotidiens.

Sans Desmond Bane, les Grizzlies continuent leur bon début de saison et siègent toujours sur le podium de la conférence Ouest, à un petit match des « surprenants » Pelicans. Il faut dire que le collectif des hommes de Taylor Jenkins est parfaitement rôdé, à l’image de leur leader Ja Morant. Le meneur continue à envoyer des ficelles à de hauts pourcentages (2/3 ce soir et 38% d’adresse sur la saison), sans oublier de distribuer de nombreux bons ballons à ses coéquipiers, notamment Dillon Brooks (24 points). En même temps, au vu de sa capacité à détruire les raquettes adverses, les défenses sont obligés de venir en aide, de quoi libérer systématiquement un coéquipier sous l’arceau ou derrière l’arc. Cette nuit ce sont 11 caviars qui ont été servis par Ja Morant, de quoi signer son 6ème triple-double en carrière : 26 points, 13 rebonds, 11 passes. Performance XXL donc, pas étonnant que même sa petite fille se mette à danser autour de l’escouade après la rencontre.

Match des Grizzlies rime forcément avec Ja Morant qui fait une dinguerie, et le match de cette nuit n’a pas dérogé à la règle. Avant que son équipe ne fasse le break dans le dernier acte, le meneur est venu poser un layup de toue beauté. Face à la défense qui s’attendait à le voir dunker avec force, logique quand on connait les habitudes du garçon, Ja a finalement conclu son geste en douceur, avec le bras pourtant lancé comme pour mettre un gros tomar. Avoir ce touché après une prise d’appui aussi agressive…

Heureusement qu’en début de saison le meneur avait annoncé vouloir prendre moins de risques dans son jeu, moins agresser les raquettes. Mais qui s’en plaindra ? Pas nous en tout cas. Ja Morant est clairement le visage du show depuis son arrivée dans la ligue et déjà l’un des tous meilleurs joueurs à son poste.

Kyrie Irving est un artiste : feinte de passe, euro-step, floater sur la raquette des Hornets !

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: La belle histoire des Pelicans continue. Cette nuit, ils se sont imposés contre les Suns dans une fin de match qui laissera des traces

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

More in Actualités