Connect with us

Actualités

La décla du jour : Ivica Zubac se prend pour Wilt Chamberlain

Source photo : The San Diego Union-Tribune

Un duel entre Myles Turner et Ivica Zubac…et c’est le pivot des Pacers qui a pris l’eau. Réputé pour être un défenseur solide, il n’a rien pu faire face à la domination du pivot des Clippers, qui a sorti assurément son meilleur match en carrière.

Privés de Kawhi Leonard et de Paul George, les Clippers recevaient les Pacers pour un match qui s’annonce sympathique tant Indiana a crée la sensation a plusieurs reprises cette saison. Et au final, c’est Ivica Zubac qui a eu le premier mot, le dernier mot, tous les mots possibles, et a fait passer Myles Turner pour son petit jouet puisqu’il termine la partie avec 31 points, 29 rebonds, 3 contres et 6 fautes !
La sixième faute à son importance étant donné qu’il a forcément été contraint à sortir, à un peu moins de quatre minutes, alors qu’il ne lui restait plus qu’un rebond à prendre afin d’être le quatrième joueur de l’histoire à réaliser un match à 30 points et 30 rebonds. A la fin du match, Ivica Zubac s’en voulait encore pour cette faute clairement évitable.

Je m’en voulais car je voulais tellement réussir un 30-30 ! Clairement, je ne suis pas aussi heureux que je devrais l’être. Je m’en veux tellement d’être monté au contre. Dès que je vois quelqu’un s’approcher, j’essaie de le contrer. C’est dingue… Je voulais tellement réussir un match à 20 points et 20 rebonds, et c’est dingue de se retrouver mentionner aux côtés de Kareem [Abdul-Jabbar]. C’est incroyable.

Car effectivement, le nom d’Ivica Zubac est inscrit aux côtés du meilleur scoreur de tous les temps, puisque le dernier joueur a avoir réalisé une telle performance, c’est bien Kareem Abdul-Jabbar (en 1978). Par ailleurs, c’est le douzième joueur de l’histoire des Clippers à aligner un 20-20, le premier depuis DeAndre Jordan (2018).
Dans une équipe où les deux meilleurs joueurs sont absents, c’est bien de pouvoir compter sur des joueurs qui peuvent augmenter leur niveau de jeu, comme Ivica Zubac hier soir. Ca reste à confirmer sur la durée, car même si le pivot Croate reste un joueur solide, il a parfois également atteint ses limites au plus haut niveau.

Drafté par les Lakers, Ivica Zubac fait aujourd’hui le plus grand bonheur des Clippers. Surtout hier, lorsqu’il a porté son équipe vers la victoire, avec un match digne de Kareem Abdul-Jabbar. 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités