*
Connect with us

Actualités

Immanuel Quickley clutch dès son 3ème match : comment ça va sur le banc Elfrid Payton ?

Faire des stats ne sert à rien, les fans de New-York ne le savent que trop bien. Immanuel Quickley est en train d’avoir un wagon plein avec la Knicks Nation qui monte dedans sans sourciller et on peut les comprendre. Il a réalisé une superbe partie avec un impact déjà immédiat contre les Knicks.

Ces dernières années, les Knicks n’ont pas eu de vrai bon rookie. Immanuel Quickley pourrait être l’exception qui confirme la règle. Il n’est pas bon, il est extrêmement fort et c’est en lui que Tom Thibodeau voit déjà un très grand. Kevin Knox, Frank Ntilikina, Mitchell Robinson, tous ont eu leur période mais de la à dire que ce sont de vrais joueurs NBA accomplis, serait mentir et on regrette de le dire car chacun à leur manière, le potentiel est là. Immanuel Quickley n’en est qu’à son 3ème match mais il est déjà bon dans ce qu’il fait. Shoot, présence, prise de décision. Il fait quelques conneries et ce serait tout sauf étonnant vu que c’est un rookie. Ce n’est pas tous les jours qu’on peut voir une rotation changer en plein match. Le 25ème choix de la draft 2020 n’était pas censé faire partie du lineup en plein money-time mais a su se montrer irrésistible et forcer son coach à lui faire confiance :

« C’est devenu une grand part de la NBA d’aller sur la ligne des lancers. Cette faute que j’ai provoqué sur lui [Trae Young] c’est juste regarder beaucoup de grands joueurs. »

Immanuel Quickley est une éponge et réitère tout ce qu’il apprend. Le joueur de 21 ans termine à 16 points à 4/7 au shoot dont 2/3 à 3 points, 6/6 aux lancers en 19 minutes. A la bourre au dernier quart-temps, les Knicks peuvent compter sur leur rookie pour ramener les siens à 2 points. Sur une nouvelle passe de Julius Randle, il ramène New-York à un petit point à 9 minutes de la fin. A 3 minutes, il réussit à aller sur cette fameuse ligne des lancers.  Immanuel Quickley  plante 5 points de suite pour passer d’égalité à +5 ! Les Hawks ne s’en remettront jamais vraiment et en scorant 10 de ses 29 points de son équipe, le peut être futur meneur titulaire de la franchise de NYC a en tout cas marqué des points importants chez le coaching staff. Le plus ironique dans l’histoire ? Les fans des Knicks ne l’ont quasiment pas vu du 3ème quart-temps et ont cru qu’il ne reviendrait pas sur le terrain…

Le temps d’un instant, les fans des Knicks peuvent bien sourire avec un beau bilan de 4 victoires et 3 défaites. En plus de gagner, ça joue bien. Que demander de plus ?

Quelle poisse pour Killian Hayes : le jeune joueur se blesse et ça pourrait durer…

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Le signe de respect entre Lou Williams et Immanuel Quickley : jouer et performer contre un de ses joueurs préférés, ça doit faire quelque chose

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités