*
Connect with us

Actualités

Joel Embiid met les moyens sur et en dehors des terrains pour dire adieu au load management

Joel Embiid est constamment reposé à cause de son historique avec les blessures. Mais le joueur n’y met pas du sien pour être en forme. Ca c’était avant car à partir de maintenant, tout change et le joueur prend conscience qu’il peut être un des meilleurs de l’histoire mais pour ça il faut bosser !

Il est fou de se dire que Joel Embiid n’a réalisé que 4 saisons NBA et encore, sa première vraie saison, il ne joue que 31 matchs. Durant ces fameux 4 exercices, Joel Embiid n’a dépassé qu’une fois la barre des 30 minutes. Cela fait un peu tâche pour une superstar dans la ligue. Comment peser en aussi « peu de temps » surtout que son équipe a besoin de lui. Logiquement, c’est lors de son temps de jeu le plus élevé, que le camerounais réalise son meilleur exercice : 27.5 points, 13.6 rebonds, 3.7 passes et 1.9 contre. De vraies statistiques de MVP et en présence de Jimmy Butler. Les fans des Sixers donneraient tout pour revivre une telle saison. Doc Rivers aussi sans doute et devant la presse, il exige de Joel Embiid, d’au moins jouer 33 minutes par match :

« Il peut le gérer. Je pense qu’il a joué l’autre nuit presque 37 minutes, je n’aime pas ça mais ça va arriver. Tu passes l’année et ça s’équilibre, 34, 33 minutes. Je n’ai pas vraiment de baromètre de minutes. Je sais juste où j’aimerais le garder. »

Outre être assujetti aux blessures, Joel Embiid n’a pas aussi la meilleure hygiène de vie. Il est jeune, c’est normal mais il progresse. Le Sixer prend de plus en plus conscience à quel point ce qui se passe en dehors des terrains, peut influer sur le terrain sur le long terme. Pour l’instant, il tourne à 32 minutes et mieux encore, Joel Embiid a carrément réussi à s’améliorer dans toutes les catégories de statistiques, y compris les pourcentages : 23.2 points, 12.3 points, 3 passes, 1.7 contre, 52% au shoot et 33.3% à 3 points. Par rapport à l’an passé, seules les fautes sont inférieures à la saison passée et c’est un bon signe. Pour la première fois de sa carrière, il tourne à plus de 50% au shoot. Le pivot de Philadelphie a aussi un chef personnel, un nutritionniste, un physiothérapeute et un massothérapeute. Quelque chose de nouveau :

« Tout ce que j’ai fait, je suppose, a fonctionné. Je suis heureux d’avoir le soutien que j’ai mis en place. Je dois continuer à le faire. Nous devons continuer à le faire. »

Philadelphie est actuellement la première équipe de la conférence est et même première de la ligue. Joel Embiid a promis une saison MVP et pour la première fois, il pourrait tenir parole !

Le shoot irréel de Stephen Curry pour dépasser la barre des 60 points

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités