Il faut dire merci à coach K : si Kobe Bryant a rejoint team USA, c'est en grande partie grâce à lui !
*
Connect with us

Actualités

Il faut dire merci à coach K : si Kobe Bryant a rejoint team USA, c’est en grande partie grâce à lui !

Source photo : clutch points
Mike Krzyzewski aka coach K est le grand homme du renouveau de team USA. Sans lui, l’image de l’équipe américaine serait encore entachée. Il est d’ailleurs celui qui a ramené un certain Kobe Bryant.

Après les jeux olympiques de 2004, team USA était en mission, afin que les américains soient à nouveau fier de leur équipe. La tâche n’était pas facile, surtout après une sale médaille de bronze obtenue. S’il y avait des stars comme Lebron James ou encore Michael Redd, il y avait un chaînon manquant et il se nommait Kobe Bryant. Colangelo, alors boss de team USA, a eu l’accord de ce dernier pour rejoindre l’équipe nationale et lui avait déclaré que s’il voulait faire partie de l’équipe américaine, c’était avant tout grâce au coach de Duke. Mike avait lâché un speech, qui changera à jamais la pensée de Kobe Bryant :

« Tu peux jouer pour les Los Angeles Lakers, tu peux jouer pour les Spurs, pour le Heat, les Mavs, peu importe qui, mais c’est différant quand tu mets le maillot des USA car maintenant, tu joues pour un pays. »

Si Kobe Bryant n’a pas pu participer au premier camp en 2006, il a bien été présent par la suite. Jason Kidd était le capitaine mais le big boss se nommait bien Kobe Bryant. La presse n’avait pas été tendre avec lui et team USA. Comment revenir sur le devant de la scène ? Comment Kobe Bryant pouvait exister, quand bien même il y avait une autre méga star en la présence de Lebron James ? 
Pourtant, tout s’est passé pour le mieux possible. Kobe a montré l’exemple, en venant à l’entraînement plus tôt, en s’entraînant plus dur et bien sûr, tout le monde a suivi par la suite. Il a aussi appris à se rapprocher de ses partenaires, chose impensable du côté des Lakers. Kobe Bryant a donné beaucoup à l’équipe américaine et vice versa..

La suite, tout le monde la connait. Team USA écrasera tous ses adversaires ou presque. Presque car il y a eu cette finale d’un niveau très élevé face à l’Espagne et bien entendu, c’est Kobe Bryant qui planta le shoot ultra clutch pour remporter la médaille d’or.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités