Connect with us

News

Il arrive à Lamarcus Aldridge de jouer au basket-ball : 39 points à 19/23 pour l’intérieur des Spurs, en espérant que cela lance sa saison !

Thunder vs Spurs était l’un des 4 matchs de la soirée. Lamarcus Aldridge a réalisé son meilleur match de la saison et on espère qu’il pourra enfin assumer son statut de star car sur le début de saison, ce n’est pas vraiment le cas. Victoire des Spurs 122 à 113.

C’est ce qu’on pourrait appeler une performance « logique ». LMA adore historiquement jouer contre le Thunder et encore une fois, il a fait du très sale. Depuis le début de saison, il est peu de dire que la garçon est timide pour ne pas dire passif et il a enfin élevé son niveau de jeu pour réaliser un match de haut vol : 39 points à un pourcentage stratosphérique en ne ratant rien ou presque (19/23 au shoot). Dejounte était aussi en mode historique puisqu’il lâche son career high à la passe avec 10 réalisations (17 points). Il aurait pu mieux faire mais avec sa blessure de l’an passé, il est toujours limité en nombre de minutes et Gregg Popovich ne veut pas prendre de risques surtout que ses autres meneurs sont plutôt productifs. DeMar DeRozan n’était pas mal non plus avec 16 points mais il n’a rien forcé et à l’image de ses coéquipiers, il a donné tous les ballons à Lamarcus Aldridge. Ce dernier a vraiment été monstrueux à l’intérieur, notamment dans la raquette mais n’hésitant pas à s’écarter pour faire parler toute sa palette offensive. Les Spurs ont été très bons collectivement car derrière leur intérieur, l’adresse est bien présente (53%). Le 3ème quart-temps aura été le moment phare puisque c’est à ce moment que leur attaque a tout ravagé et c’était un coup trop dur pour OKC qui n’abandonnera pas jusqu’aux dernières minutes du match et il faut au moins leur reconnaître ça.

Le Thunder n’a pas à rougir surtout que leur première mi-temps était pas mal. De leur côté, les shoots rentrent aussi et il est rare de voir deux équipes à presque 50% dans le même match. Chris Paul fait plaisir dans cette rencontre en étant toujours aussi habile et délivrant même le buzzer beater du 1er quart-temps. Il lâche même quelques grigris, bien aidé par Gilgeous Alexander et ses 21 points. Le meneur de jeu du Thunder montre qu’il est facile et on aurait bien aimé qu’il prenne un peu plus le match à son compte mais on voit clairement que son coach veut que tout le monde touche le ballon. Dommage que leur concentration collective ne sera pas aussi forte en défense où tout a été difficile alors qu’ils sont censés être solides dans le domaine d’habitude. Son équipe se fera tuer aux rebonds (-17) et la présence physique de San Antonio était bien trop forte pour espérer un résultat et sans stop, difficile de gagner des matchs.

Lamarcus Aldridge a été incroyable et on espère que ce n’est que le début car DeMar DeRozan est un peu trop seul en ce début de saison. On remarquera que depuis le coup d’envoi de l’exercice 2019-2020, l’équipe est très forte à la maison avec 4 victoires en 5 matchs.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Un voyage à gagner à Brooklyn e participant à la bonne cause




SOIRÉE NBA @ TOULOUSE LE 22 OCTOBRE




More in News