Houston a livré son meilleur match collectif de la saison : le bilan commence à décoller, pour la défense on repassera – The Daily Dunk
Connect with us

News

Houston a livré son meilleur match collectif de la saison : le bilan commence à décoller, pour la défense on repassera

Source photo : twitter Rockets

Houston a su capitaliser sur la blessure de Brandon Ingram. Une belle victoire 112 à 116 où James Harden a pu encore être on fire avec ses 39 points mais ses coéquipiers ont su l’épauler. Peut être une première depuis le début de saison.

Le 1er quart-temps est peut être assez révélateur de leur saison. Pourtant irrésistibles dans cette partie du match l’an passé grâce à la maîtrise du tempo de Chris Paul, l’histoire est bien différente cette saison. On les sens un peu au ralenti avec notamment James Harden qui passe sa vie à marcher des deux côtés du terrain dans ce 1er quart, même en contre attaque. Les deux équipes vont se jauger et lorsque la barbe sort, Russell Westbrook tente d’apporter du up-tempo. Alors qu’il y avait égalité, Houston va mener de 7 points en une fraction de secondes. Il faut dire que la seconde unit des Pelicans est pas loin du ridicule à ce moment du match.

Si Houston arrive à gagner un match sans les 3 points, ça veut bien dire des choses, surtout quand James Harden n’en met pas une. Il a planté 39 points mais seulement à 3/11 de loin. Il en va de même pour Russell Westbrook avec un horrible 1/8. Mais comme la barbe, si on excepte cette partie de leur jeu, ils ont shooté merveilleusement bien. Brodie termine à 26 points dont 11/13 à deux points. Son seul 3 points sera inscrit dans le 1er quart-temps. Clint Capela a su être performant même s’il passe son temps à se faire engueuler par James Harden par manque de mains sur pick and roll (11 points et 20 rebonds). Eric Gordon termine à 17 poins et Austin Rivers à 8 points. Les poids lourds de l’équipe auront tous assuré et on regrette juste le non apport de Daniel House jr, tout simplement blessé après une énorme chute. Autre chose à régler, bien gérer son avance. Alors qu’ils avaient 14 points d’avance, les hommes de D’Antoni ont failli choquer dans le dernier quart-temps à 97-93, avant que James Harden mette tout le monde dans la sauce.

Difficile d’en vouloir aux Pelicans vu les joueurs sur le terrain. Lonzo Ball est out, tout comme Brandon Ingram et même Josh Hart a trouvé le moyen de se blesser. Jrue Holiday qui est censé apporter au scoring, s’est foiré en beauté avec un vilain 6/21 au shoot. Son dernier match ? 4/12 dans la victoire à Charlotte. S’il frise encore le triple-double, il ne peut pas se permettre d’être aussi irrégulier au shoot, encore moins si Ingram est out. A noter les 24 points de JJ Redick avec 7 bombes à 3 points. Si leur attaque va bien, il faut régler leurs problèmes en défense et le comble dans tout ça, c’est qu’ils ont les joueurs pour être solides. On ne compte plus les matchs où les hommes d’Alvin Gentry s’en sont pris 120. Sans défense, ils ne pourront pas aligner les victoires.

Le job a été fait même si le jeu est toujours aussi dégueulasse, Houston a au moins la faveur de mettre tout le monde en confiance ou presque. Les deux équipes affronteront les Clippers pour leur prochain match.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.







More in News