Un Andrew Wiggins en feu détruit les Pistons : 33 points pour le loup, qui est intenable en ce mois de novembre ! – The Daily Dunk
Connect with us

News

Un Andrew Wiggins en feu détruit les Pistons : 33 points pour le loup, qui est intenable en ce mois de novembre !

Source photo : nba.com

Quel match mais quel match de la part de Wiggo. Il est en train d’être l’acteur d’une des plus belles stories de toute la saison. Plus personne ne l’attendait et pourtant, il ne cesse d’être impressionnant et hier, cela s’est retransmis par une victoire en plus de sa performance (120-114).

33 points à 12/20 au shoot, 3/5 à 3 points et 6/8 aux lancers, 6 rebonds et 5 passes : Andrew Wiggins a été étincelant. Tout ce qu’il fait cette saison, c’est ce qu’il faisait avant l’arrivée de Jimmy Butler dans le Minnesota mais en encore mieux. Jamais Andrew Wiggins a évolué à un si haut niveau car depuis le mois de novembre, il rase tout sur son passage. Il choisit bien mieux ses shoots qu’au mois d’octobre, par exemple en pénétrant avec une énorme efficacité comme ce fut le cas hier, avec son aisance aérienne qu’on ne peut apprendre. Ses autres shoots à deux points sont aussi très bien choisis en allant sur ses spots. La confiance grandit et forcément, il a le culot de prendre des gros 3 points, pas toujours faciles. Encore hier, il en a planté 3 ! Il a semblé si facile hier qu’il aurait très certainement pu en planter 40 ou 50 et on espère que c’est un début. Sur le mois de novembre ? Plus de 28 points à presque 40% à 3 points et 50% à 3 points. Un monstre tout simplement et c’est KAT qui doit bien être content d’avoir un peu d’aide;

Minnesota va très clairement détruire Detroit dans le seul 1er quart-temps. Griffin joue bien mais Drummond est fantomatique. Résultat ? 41 points encaissés en seulement 12 minutes. Car oui, Blake Griffin était bien de retour avec 19 points pour lui mais un temps de jeu limité : 24 minutes. Il a semblé un peu hors de forme et c’est d’une logique implacable puisque ce fut son 1er match depuis le début de la saison. Derrick Rose était aussi de retour mais pour lui, le match est plus compliqué avec 6 points à 3/13. Qu’il se rassure, il n’est pas le plus catastrophique avec Drummond qui a été vilain au possible. Aucun impact, aucune présence, alors qu’il était irrésistible ces derniers temps. La défense n’est pas au niveau et le 1er quart-temps aura fait très mal dans la tête malgré une réaction par la suite. Les Wolves tiennent le match et malgré une petite frayeur, ils vont réussir à garder l’écart. A noter les 25 points de Karl-Anthony Towns et surtout une réussite hallucinante à 3 points alors qu’ils ne mettaient rien la veille contre les Nuggets : 16/32 à 3 points !!

Les 25 points de Luke Kennard n’auront pas été assez et il faudra se rattraper dès ce soir pour tenter de retrouver la victoire (Miami). Pour les Wolves, il faut continuer dans ce sens puisqu’ils retrouvent la maison pour jouer San Antonio.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.







More in News