Connect with us

Actualités

Quand Giannis Antetokounmpo se trompe de sport pour finir au alleyoop

Source photo : Twitter

Quinze matchs dans la nuit, et s’il y en a un qui promettait sur le papier c’était celui entre les Hawks et les Bucks à la State Farm Arena. Même privés de Trae Young, les Hawks pouvaient compter sur Dejounte Murray, Clint Capela et John Collins pour essayer de sécuriser leur 4ème position à l’Est, une mission quasiment impossible lorsqu’il s’agit de battre les Bucks d’un Giannis Antetokounmpo en mode MVP sur le début de saison.

9 matchs, 9 victoires pas de contestation, pas de sentiment de difficulté, bref, les hommes de Mike Budenholzer roulent sur la concurrence et on se demande déjà qui pourra les arrêter. Même sans son fidèle lieutenant Khris Middleton, Giannis Antetokounmpo déroule son basket, au point de rejoindre certaines légendes de l’histoire de la NBA dans les stats. Avec 32.6 points, 12.9 rebonds et 5.8 passes de moyenne, le Greek Freak terrasse ses adversaires, et les parquets NBA commencent à ressembler à une cour de récré quand il les foule.

En début de rencontre à Atlanta, l’ailier-fort a connu un démarrage presque timide, avec des pertes de balles inhabituelles (4 en 1ère mi-temps) avant de tranquillement prendre son rythme de croisière, à base de grosse présence défensive et de layups ou dunks tout en puissance. Et justement en parlant de dunks, Giannis a signé un alley-oop de toute beauté cette nuit. Après avoir posé un écran totalement infranchissable, envoyant Holiday au sol au passage, il a bondi au dessus de la raquette des Hawks pour saisir l’offrande de Jrue Holiday et conclure par un dunk.

Ca a l’air facile, trop facile pour Giannis Antetokounmpo. Chaque nuit, le Grec envoie des actions qui paraissent plus compliquées à rentrer sur NBA 2K23 que dans la réalité tant sa domination physique est impressionnante. Pas étonnant que les analystes en font leur favori pour le prochain titre de MVP, et personne ne peut en vouloir.

Paolo Banchero détruit la raquette des Rockets avec un « elite spin-move » : c’est vraiment un rookie ce mec ?

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités