*
Connect with us

Actualités

Giannis Antetokounmpo envoie des sacrés compliments à Zion Williamson : « Il va être vraiment un grand joueur pour les nombreuses années à venir »

Source photo : The Big Lead

Cette nuit a été le témoin de la première confrontation d’une longue liste entre le numéro 34 des Bucks et le numéro 1 de la Nouvelle Orleans. Avant même qu’il l’ait affronté ou même qu’il lui ait parlé, Giannis Antetokounmpo n’avait que de belles choses à dire sur Zion Williamson. Et hier soir, les deux phénomènes physiques se sont affrontés et ont même défendu l’un sur l’autre par séquence. Par deux fois, il y aura deux « chocs » dans cette rencontre. Le moment où Giannis Antetokounmpo contre Zion Williamson et ou le Pelican arrache le ballon des mains du Grec. Le fameux « ooooh », quand il se passe un truc dingue sur les terrains. Dans la victoire 120 à 108 des Bucks sur les Pelicans, le MVP en titre a fait du sale : 34 points, 17 rebonds et 6 passes décisives tout ça en seulement 33 petites minutes. C’est la 10ème fois cette saison qu’il termine avec un 30/15/5. Seulement le 7ème joueur à réussir cet exploit. Par la suite, il évoquera Zion Williamson :

« Il va vraiment être un grand joueur pour les nombreuses années à venir. Il est là pour aider l’équipe, il joue aussi dur que possible. Il doit juste rester en bonne santé, et il aura un bel avenir. Je pense qu’on a essayé de mettre plein de gars différents sur lui. Je défendais sur lui, Brook a défendu sur lui. Robin a défendu sur lui. Pat a défendu sur lui. Juste essayer de défendre aussi dur que possible. »

De biens, belles paroles de la part de Giannis Antetokounmpo qui a logiquement remporté son duel. Avant le 4ème quart-temps, Zion a eu du mal à vraiment poser son empreinte sur le match. Il terminera la rencontre à 20 points. Cependant, il s’est bien fait enfermer par la défense de Milwaukee (5/19). Comme le rapporte ESPN, c’est la première fois qu’il rate autant de shoots cette saison, et même à Duke. Sur les 19 shoots tentés, 15 étaient contestés et ce chiffre assez symbolique de l’impressionnante défense de Milwaukee sur le numéro 1 de la draft 2019. En se prenant un 30 à 9 dans le 3ème quart-temps, Les Pelicans n’ont jamais réussi à véritablement revenir dans la rencontre, malgré un joli run dans le « money-time ».

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités