*
Connect with us

Actualités

Giannis Antetokounmpo a été très bavard à Paris : « J’espère que c’est quelque chose que la NBA va reproduire tous les ans »

Source photo : NBA France

On y est enfin ! Le match tant attendu est arrivé entre Charlotte et Milwaukee à 21 heures en ce vendredi. Lors de la conférence de presse, Giannis Antetokounmpo a été bavard en point presse et il évoque un peu tout. On voit à quel point il aime l’Europe et toute cette expansion NBA, ainsi que le foot. Par la suite, il évoque la NBA, la vraie, et notamment en donnant de bons conseils à Zion Williamson. Jouer à Paris ne doit pas faire oublier que ce ne sont pas les vacances et il l’a bien compris, tout en parlant de son jeu en constante progression. Bonne lecture à vous et rendez-vous demain !

Sur le fait d’être un symbole de l’internationalisation du basket
« Bien sûr, je pense être l’un des joueurs les plus internationaux de la NBA, mais il y a beaucoup d’autres internationaux qui jouent ou qui ont joué en NBA dans le passé. La NBA fait du bon travail, tous les matches à Londres, maintenant à Paris. J’espère que c’est quelque chose que la NBA va reproduire tous les ans. Les fans nous soutiennent tout autour du monde, c’est donc une bonne initiative qui nous rapproche d’eux. »

Sur la routine d’avant-match des Bucks
« C’était une préparation vraiment amusante. Wesley Matthews et Robin Lopez ont commencé et c’était tellement marrant que je les ai rejoint. Toute l’équipe profite, c’est quelque chose que nous faisons avant chaque match, et, à chaque fois que nous le faisons, nous nous préparons et nous tenons prêts pour le match. »

Sur sa visite du Parc des Princes et sa passion du football
« J’apprécie vraiment le football, j’étais supporter d’Arsenal quand j’étais petit. Mon père a joué au football. J’ai joué au foot de mes 9 ans jusqu’à mes 12 ans, puis j’ai commencé le basket. A chaque fois que je joue à FIFA, je prends toujours le PSG. Je suis un grand fan de Zlatan Ibrahimovic, surtout lorsqu’il jouait ici pour le PSG. J’ai eu l’opportunité d’aller au stade de Chelsea et quand ils nous ont dit que nous allions aller au Parc des Princes, je me suis dit « j’y vais ». J’espère que nous aurons la chance de rencontrer des joueurs comme Neymar, Mbappé, etc. mais nous nous sommes déjà amusés. Nous sommes allés dans les vestiaires, on a pu faire quelques frappes. Toute l’expérience était chouette ! »

Sur la NBA Africa League
« Je n’en sais pas plus que ça sur ce sujet, mais c’est fantastique ! J’ai entendu parler de cela plus tôt dans la saison et pouvoir voir des matches en Afrique est fantastique. Nous avons joué un NBA Africa Game en 2015 et le peuple africain adore le basket-ball. Ils sont très talentueux. J’ai parlé avec Masai [Ujiri] et il va réaliser de grandes choses. Je suis sûr qu’il fera partie de cette ligue donc je suis impatient de découvrir plus de choses à ce sujet, et pourquoi pas jouer un match de saison régulière en Afrique, comme ici. »

Sur les ajustements qu’il faut effectuer afin de jouer un match dans un autre pays
« Les ajustements se sont fait en douceur. Tout le monde est un peu « jetlager » et c’est un peu difficile de dormir la nuit mais l’équipe a fait un gros travail afin qu’on ait tout le repos nécessaire. Nous avons pris un jour de repos hier afin de pouvoir récupérer. J’ai pu marcher un peu dans la ville hier et les gens me reconnaissaient, ce qui fait pleinement partie de l’expérience. J’adore être ici. J’étais déjà venu apprécier Paris il y a deux ou trois ans lorsque j’étais venu avec ma copine. A l’époque, je pouvais marcher dans la rue sans que personne ne me reconnaisse ! J’avais pu aller à la Tour Eiffel, c’était cool. Je ne sais pas si je peux encore marcher dans Paris et refaire cela tout seul mais marcher dans Paris et apprécier la culture est vraiment incroyable. Paris a vraiment une énergie particulière, et j’adore ça. »

Sur les débuts de Zion Williamson et les conseils qu’il pourrait lui donner
« Oui, je sais qu’il a fait ses grands débuts hier. Je n’ai pas pu regarder le match car c’était déjà très tard ici, mais quand je me suis levé, j’ai regardé les highlights et j’ai vu qu’il avait marqué 17 points dans le quatrième quart-temps, ce qui est incroyable. Je suis vraiment très content pour lui. Je suis très heureux qu’il puisse revenir sur les parquets et faire ses débuts en NBA. Évidemment, c’est un garçon très costaud et le seul conseil que je pourrais lui donner c’est d’être patient, de travailler dur et de toujours rester en forme. J’ai vu quelques moments forts et qu’il avait parfois des problèmes avec son genou. Ne te précipite pas ! Ne force pas la décision. Tu vas être un monstre, toute la ligue le sait déjà. Ne vas-y pas après pas, jour après jour, garde une bonne hygiène de vie et quand tu reviens, aide ton équipe à gagner et dominer la ligue. »

Sur le fait de prendre plus de trois points…
« Je ne sais pas si ça va être plus. J’espère que si j’en prends plus, ça veut dire que j’en réussirais plus, mais actuellement, je suis content avec ce que je fais. Je suis enthousiaste à propos de cela : j’adore tirer de la ligne des 3 points. Cela aide mon jeu et m’ouvre le terrain. Tant que je serais à l’aise, je tenterais de plus en plus. »

Sur la façon de gérer un match de saison régulière dans un autre pays…
« J’en parlais avec mon frère, car d’habitude, quand je suis à Paris, c’est en dehors de la saison, pour les vacances et cette atmosphère, avec les médias, l’excitation, c’est presque comme la pause All-Star mais à la fin de la journée, on a un job à faire. On doit de gagner le match et essayer de rester en pleine forme, de prendre soin de nous. Une fois rentré à l’hôtel, je serai concentré et prêt pour le match. »

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités