Free Agency 2022 : le top 5 des pivots NBA
*
Connect with us

Actualités

Free Agency 2022 : le top 5 des pivots NBA

Source photo : Sports Illustrated

La période de la draft est à peine terminée qu’on se concentre déjà sur la free agency. Car elle débarque au premier juillet et comme chaque année, The Daily Dunk vous propose un petit top 5, poste par poste. Aujourd’hui, nous terminons le bal avec les pivots.

1 – Deandre Ayton

S’il y a bien un cas imprévisible dans cette free agency, c’est bien lui. D’après plusieurs sources, Deandre Ayton aurait déjà joué son dernier match avec les Suns étant donné de la fracture trop importante qu’il y a entre le premier choix de la draft 2018 et son coach/groupe. Si c’est un merveilleux joueur, son manque de professionnalisme ne passe pas à Phoenix. Et ça pourrait lui couter son contrat max. Aujourd’hui, plusieurs franchises sont intéressées par son profil mais la question est de savoir : jusqu’à combien seront-elles prêtes à mettre sur le pivot des Suns ?

2 – Mo Bamba 

Quoi qu’il arrive, sa signature sera un pari beaucoup moins risqué que lors de sa draft, car à moindre coût. Choisi en sixième position de la draft 2018, Mo Bamba n’a jamais confirmé son potentiel où les pépins physiques ne l’ont pas vraiment aidé. Par contre, le pivot a prouvé sur certains passages que c’était un joueur de calibre top 10 draft. Un rôle avec moins d’attente, moins de pression pourrait alors très bien lui convenir. A lui de saisir sa chance, d’autant que de nombreuses équipes sont attirées par lui.

3 – Serge Ibaka

Dans cette liste, Serge Ibaka est le seul à avoir été formé au poste 4. Avec l’évolution de jeu, l’intérieur s’est modernisé et a proposé ses services dans la rotation des Bucks ou des Clippers dernièrement. Il pourrait à nouveau changer d’équipe, mais à bientôt 33 ans, son objectif reste toujours d’aller décrocher un autre titre NBA. Et les contenders devraient le cibler assez rapidement dans cette free agency. 

4 – Mitchell Robinson

Troisième pivot de la cuvée 2018 à se retrouver libre cet été. Sauf que la tendance est plutôt à ce qu’il reste chez les Knicks pour un montant de 10 à 12 millions de dollars par an. Ca semble être bien pour les deux parties, mais Mitchell Robinson pourrait bien avoir des prétendants de dernière minute. En espérant que le pivot bosse vraiment sur ses défauts durant l’intersaison, car après quatre ans dans cette ligue, Mitchell Robinson ne peut plus faire des erreurs de rookie.

5 – Jusuf Nurkic

En 2022, il semble difficile d’évaluer le véritable niveau de Jusuf Nurkic. Avant sa blessure, le pivot avait épaté de par son impact et sa polyvalence. Depuis ce moment là, il n’a jamais retrouvé son meilleur niveau, et après une saison plutôt honorable (15 points, 11 rebonds de moyenne), on reste dans le flou concernant le type de contrat qui lui sera proposé. Et son camp n’a pas livré le moindre indice non plus.

Mentions honorables : DeMarcus Cousins, Hassan Whiteside, Robin Lopez, Gorgui Dieng, Thomas Bryant, Andre Drummond, Tristan Thompson, JaVale McGee.

Malgré l’augmentation du cap, les franchises devraient être assez sages, surtout avec les pivots. Beaucoup d’incertitudes sur le futur des joueurs à ce poste, un rôle plutôt limité pour beaucoup. C’est la dure loi du pivot en 2022.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités