*
Connect with us

Actualités

Fred Vanvleet tutoie les sommets et crée l’histoire : 54 points à 17/23 au shoot, 11/14 à 3 points, 9/9 aux lancers !!

Fred Vanvleet a marqué tellement la soirée qu’on oublierait presque de parler du triple-double de Kyle Lowry. Mais comment en serait-il autrement ? Outre la performance, c’est l’histoire du bonhomme qui inspire. Rappelons tout de même qu’aucune équipe ne voulait de lui après la fac. Ah si, une, pourquoi ? L’envoyer en G-League. En réalité donc personne mais il « bet on yourself » pour se faire un nom et le match de cette nuit sonne comme une énorme revanche !

Orlando ne l’avait sans doute pas vu venir. Le Magic commence par un 10 à 0 mais ce sera la seule bonne note de la franchise sur ce match. Fred Vanvleet décide de sortir une performance aussi folle que le titre « Portland » dans l’album « More Life ». Sérieusement, qui aurait pu croire ça ? Peut être même pas lui. Non seulement il bat le record de points d’un joueur non drafté (Moses Malone) mais aussi à 3 points (Duncan Robinson avec 10). Il était seulement à 3 shoots de loin du record de Klay Thompson. Sa feuille est noircie comme rarement on a pu le voir à Toronto : 54 points à 17/23 au shoot, 11/14 à 3 points, 9/9 aux lancers, 3 rebonds, 2 passes, 3 interceptions, 3 contres. Il faut remonter en 2018 pour voir un Raptor atteindre les 50 points (52 points le 1er janvier 2018 pour DeMar DeRozan). 17 points dans le 1er quart-temps, 11 dans le second, 18 dans le 3ème et 6 dans le dernier. Son record avant ça n’était « que » de 36 unités. Comment ne pas être heureux pour ce joueur sorti de « nulle part » ? Un petit Drake manque plus que tout, ainsi que les fans…

Pariez sur vous même, tel sera le leitmotiv de la journée de ce 3 février 2021. Un véritable kiff de voir l’ascension d’un joueur à qui rien n’a été donné et de voir qu’il peut déjà assumer son contrat volumineux. Désormais au complet ou presque, Toronto essaie de se rapprocher d’un bilan positif avec 2 victoires de suite, 2 face au Magic. Il ne fut pas seul, Kyle Lowry a fait son boulot avec un triple-double à la clé : 14 points, 10 rebonds et 10 passes. Quand Fred Vanvleet rentre dans le dernier quart-temps, son meneur de jeu fera tout pour le chercher encore et encore, jusqu’à atteindre les fameux 54 Points. Norman Powell aura fait son match avec 24 points, de quoi faire oublier un gros dunk raté en première mi-temps. Il aura tout de même fallu attendre le 3ème quart-temps pour que les hommes de Nurse soient capables de réaliser un gros écart, pour ne pas être inquiétés par la suite. L’adresse de FVV a bien entendu aidé mais les 3 points des Dinos ont fait la différence cette nuit devant la défense étriquée du Magic !

Quelle belle histoire pour Fred VanVleet. Tout de suite après le match, il a pu facetime avec DeMar DeRozan qui l’a congratulé après cette performance complètement folle. Qu’il reste sur son nuage tant qu’il le peut, prochaine rencontre face aux Nets qui sont ultra énervés. Le sosie de Drake aura bien besoin de garder la main chaude pour tenter de résister à l’ogre à 3 têtes.

DeMar DeRozan se fout de Kyle Lowry pour féliciter Fred Vanvleet : un Raptor jusqu’à la mort on vous dit…

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Fred Vanvleet raconte comment le trashtalking de DeMar DeRozan l'a motivé à battre son record !

  2. Pingback: Quand Kyrie Irving se met en mode lover, difficile de le détester : "Je les admire depuis si longtemps"

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités