*
Connect with us

Actualités

Fin de match loufoque à Miami : Payton Pritchard plante le game winner le plus WTF de ce début de saison

Boston aurait dû plier le match avant mais en NBA, rien est jamais sur, comme les retraites de Jay-Z sur la scène musicale. La lumière est venue du rookie Payton Pritchard, qui doit faire le plein de confiance après plusieurs matchs déjà convaincants.

On s’envole directement dans le méga money-time. Il est serré, très serré. Les hommes d’Erik Spoelstra n’arrivent plus à en mettre une pendant que les Celtics prennent feu. De 4 minutes et 35 secondes à 1 minute et 18 secondes de la fin du 4ème quart-temps, Miami est bloqué à 95 points. Pour la petite anecdote, Duncan Robinson n’a pas mis le moindre shoot dans les 4èmes quart-temps, avant le match de cette nuit. Pendant ce laps de temps, Jaylen Brown plante 2 paniers à 3 points. Sur un panier de Daniel Theis, Boston mène de 10 points avec 1 minutes et 15 secondes à jouer. Les fans du Heat se préparaient déjà à se mettre devant leur petit scan de Boruto et aller dormir. Mais le drame a failli voir lieu. Boston et plus particulièrement Marcus Smart font n’importe quoi. Duncan Robinson plante 7 points de suite, dont un and one sur Jayson Tatum. Goran Dragic est en plus laissé par deux fois seul derrière la ligne à 3 points pour égaliser. Une minute plus tard, les deux équipes sont à égalité parfaite…

Le Heat a ainsi des raisons d’y croire et une nouvelle fois, Marcus Smart déconnecte son cerveau. Il tente un lay-up quasi impossible. Payton Pritchard sort de nulle part et réalise un putback pour rentrer le presque buzzer beater (0.2 secondes). C’était censé être le joueur de Goran Dragic mais ce dernier doit déjà bloquer le pivot. Tyler Herro, d’ailleurs pas très bon cette nuit, est trop passif en regardant le ballon et son équipe le paie cash sur cette bataille aux rebonds. Bam Adebayo ne pourra scorer pour le buzzer sur une tentative de désespoir. 6 points, 6 rebonds et 4 passes décisives pour le Rookie de Boston. Qu’importe ses points, il a montré qu’un jeune joueur peut avoir un impact et rester sur le terrain, en se donnant à fond, chapeau bas pour ça. Côté chiffres, Jayson Tatum termine à 27 points, Jaylen Brown à 21 points et à Miami, Jimmy Butler score 26 points, pendant que Bam Adebayo frôle le triple-double.

Miami a encore perdu mais y’a du mieux. La zone les a détruit et Boston a été si gentille pour ce coup tactique qu’on aurait pu croire que les potes Jayson Tatum étaient en train de choke. Tant mieux pour le suspense de cette fin de match folle. Avec 10 points de retard, ça aurait pu être un comeback historique.

Vision d’horreur à Orlando : Markelle Fultz se fait les croisés, fin de saison pour le meneur

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités