Enes Kanter sans langue de bois : "Il y a 5 équipes, Houston, Lakers, Golden State, Philly et Boston, c’est tout."
*
Connect with us

Actualités

Enes Kanter sans langue de bois : « Il y a 5 équipes, Houston, Lakers, Golden State, Philly et Boston, c’est tout. »

Source photo : SB Nation
Comme souvent, Enes Kanter dit ce qu’il pense et si ça embête probablement la NBA, nous, ça nous fait plaisir car il dit souvent la vérité et n’hésite pas du tout à troller sur les réseaux.

Menacé dans son pays, Enes Kanter n’a peur de rien surtout lorsqu’il s’agît de dénoncer. On a déjà vu l’intérieur des Knicks qui trolle la NBA suite à la signature de DeMarcus Cousins aux Warriors, et hier, il est revenu cette signature, et plus particulièrement le « non suspense » de la NBA. Difficile de lui donner tord…

Ils [les Warriors] sont très bons. Très très bons. Ils ne font rien d’illégal, c’est comme un jeu d’échecs. Ils font bouger les bonnes pièces et ils gagnent. Tout le monde peut le faire. Mais j’aimerais que ce ne soit pas ainsi. Parce que désormais tu sais qui va gagner. Qui va jouer les finales de conférence Est et Ouest. Voilà. Il y a 5 équipes, Houston, Lakers, Golden State, Philly et Boston, c’est tout. Il n’y a pas d’autres équipes. Les gens disent qu’ils sont en train en quelque sorte de ruiner la ligue et je suis un d’accord avec ça.

Même si bien sur on a hâte de voir ce que les stars vont donner sous leurs nouvelles couleurs, ce serait beaucoup mieux si l’on connaissait pas les potentiels finalistes et ces quatre-cinq équipes qui vont se disputer le titre. Ce sont les mêmes équipes qui ressortent à chaque fois, et forcément, ce n’est pas très attractif pour les fans.

Comme si cela ne suffisait pas, les intersaisons des Rockets, des Lakers et des Sixers ont été très moyens. C’est tellement dommage de voir un désert total entre les favoris et les outsiders puisque cela renforce ce sentiment de connaître déjà la fin…C’est comme si vous regardez un classique et que vous connaissez déjà la fin…

Toutefois, la domination de Golden State n’est pas un nouveau phénomène en NBA car depuis 1999, les Spurs, les Lakers, les Warriors et le Heat sont habitués aux titres, aux finales de conférence. Même s’il faut dire que la concurrence était nettement plus rude et que les équipes étaient obligées de se battre pour en arriver au trophée le plus convoité de la NBA.

Dans le sport en général, nous sommes habitués à la langue de bois et une fois n’est pas coutume, Enes Kanter ne fait pas partie de cette catégorie là. Il dit ce qu’il pense, même s’il risque une amende.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Actualités