Encore un blowout pour les Knicks, Steve Mills : « Nous ne nous attendions pas à être là après 10 matchs. » – The Daily Dunk
Connect with us

News

Encore un blowout pour les Knicks, Steve Mills : « Nous ne nous attendions pas à être là après 10 matchs. »

Source photo : Slam

Aucune surprise, les Knicks ont perdu. Par contre, nous savions que New York était capable de tout, mais perdre comme les joueurs et le coach l’ont fait, c’est très fort. Le problème, c’est que le blowout est bien trop récurrent.

Les Knicks ont encore perdu de manière embarrassante cette nuit. Une troisième défaite (en quatre matchs) par plus de 20 points, et c’est également la seconde au Madison Square Garden durant cette période. De plus, ce n’était pas contre un contender, mais contre équipe qui a plus ou moins le même niveau, à savoir Cleveland.

Pour Steve Mills, le président, c’est l’occasion de tirer un premier bilan après dix matchs. Et visiblement, il semble être tombé de haut. Car s’il estime que les résultats ne sont pas la priorité absolue, Steve Mills pense en revanche que le bilan n’est pas à la hauteur des attentes.

Nous ne sommes pas heureux là où nous en sommes. Nous ne nous attendions pas à être là après 10 matchs. Nous avons de la patience et nous croyons en le Coach. Et nous croyons en ce groupe que nous avions mis ensemble, mais nous savons aussi que comme Scott [Perry, general manager) et moi l’avons dit un bon nombre de fois, que nous devons trouver une manière d’être régulier dans l’effort et dans l’exécution. Nous ne sommes pas concentrés sur notre record. Nous sommes concentrés sur l’amélioration et de faire un effort régulier car nous croyons que si cette équipe joue avec les mêmes efforts que contre Dallas, nous gagnerons des matchs.

Certes, les dirigeants réclament quelques victoires, mais ils réclament cependant surtout de l’envie. Car effectivement prendre un run de 18-6 au retour des vestiaires et de perdre de plus de 30 points est inacceptable, et encore plus à la maison. Et faire mieux que l’année dernière (17-65) serait accessoirement une bonne chose.

Sans même parler de playoffs, c’est aussi là que les top free agents commencent à regarder la manière de jouer. Même si sur le papier, les joueurs des Knicks ne sont pas des mauvais joueurs, on ne voit pas comment un top free agent voudrait venir avec ce bordel au niveau des dirigeants et sur le terrain.

Après dix matchs, c’est l’occasion de tirer un bilan pour les Knicks. Et honnêtement, le bilan est très mauvais. Deux victoires, aucun fond de jeu, des recrues pas à la hauteur, une irrégularité maximale, et lorsque votre rookie (aussi fort soit-il) vous porte à chaque match, c’est qu’il y a un problème.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.







More in News