*
Connect with us

Actualités

Dwight Howard pas tendre avec les fans NBA : en tant que soldat, l’ancien superman défend sa jeune star Ben Simmons

À l’approche d’un Game 7 qui s’annonce décisif pour les 76ers, tous les regards seront braqués sur Joel Embiid mais également sur Ben Simmons qui, depuis le début de ces playoffs, est en grande difficulté, notamment aux lancers-francs. Encore plus qu’à son accoutumée…

Cette année, les playoffs réservent énormément de surprise et de rebondissements, à tous les étages. Menés 3-2 par les Hawks, les hommes de Doc Rivers étaient dos au mur. Ayant choke à deux reprises une avance de +18 et puis de +26 (!), Philadelphie semblait à court de repères face à une équipe culottée, à l’image de son leader, Trae Young. Cependant, les critiques se dirigent quasi toutes sur le meneur australien. Avec un shoot inexistant, Ben Simmons frustre du monde depuis le début de sa carrière et plus les playoffs avancent, plus cette lacune se montre être un énorme problème tactique pour son équipe. À coup de Hack-A-Ben, Nate McMillan est parvenu à faire renverser un Game 5 au scénario complètement ahurissant. Avec un scandaleux 32,8% aux lancers-francs en playoffs, Ben Simmons représente désormais un vrai handicap pour son équipe, surtout face à des équipes intelligentes. Heureusement, il peut compter sur le soutien de son pivot vétéran, Dwight Howard. Entre piètres shooteurs, on se comprend.

Tout le monde parle de Ben. Laissez-le tranquille. Envoyez-lui de la positivité au lieu de dire à quel point vous pensez qu’il est mauvais. Aucun d’entre vous n’a joué en NBA. Restez à votre place…

Dans le Game 6 remporté par les Sixers, Ben Simmons n’est passé qu’à deux reprises sur la ligne de réparation, pour en planter 2 sur 4. Avec 6 points, 9 rebonds et 5 passes décisives, Ben Simmons n’a pas pesé comme il devrait le faire. En tant qu’All-Star et candidat au DPOY, il se doit de step-up son jeu pour épauler un Joel Embiid déjà diminué et par moment bien trop esseulé. Clamant haut et fort ses qualités défensives, Ben Simmons n’est pas parvenu à assez limiter Trae Young qui est tout de même parvenu, tout au long de la série, de peser offensivement. Pour le Game 7, la mission est déjà tout trouvée pour Ben.

Rendez-vous dimanche soir, à 2 heures du matin, pour un Game 7 absolument immanquable. Autant vous dire que la pression sera sur les épaules des 76ers. Mais face à son public, Joel et les siens restent les favoris à une accession en finale de conférence.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: L'action de la nuit : Ben Simmons n'était mentalement plus là...

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités