Connect with us

Actualités

Difficile de ne pas s’inquiéter pour Kemba Walker : le meneur de jeu a raté deux entraînements de suite…

Kemba Walker est loin d’être à 100%, malgré trois mois de pause. Difficile dans ces conditions de se montrer confiant pour la suite mais du côté de Boston, on continue à espérer.

Le meneur de jeu des Celtics s’était blessé aux alentours du mois de février, ayant étant forfait pendant plusieurs matchs de suite. Il semblerait que cette douleur ne se soit pas envolée avec le repos. Kemba Walker a raté deux entraînements de suite ces derniers jours, là encore pour avoir eu mal au genou. Hier, il a été forcé de rater l’entraînement mais son coach Brad Stevens, a tenu à être rassurant car la situation est en train de « s’améliorer ». Il estime que son meneur de jeu en meilleur forme qu’au mois de mars. Sans sarcasme, on a envie de dire, encore heureux, sachant que nous sommes au mois de juillet. Voici ses propos sur le meneur de jeu de 30 ans :

« Il a eu un peu de gêne après les entraînements individuels », a déclaré Stevens (h / t Bobby Manning du Blog des Celtics). «Il se sent mieux qu’en mars. Mais même avec la petite gêne, nous voulions prendre 4 jours et l’accélérer de manière appropriée. Sa santé est le plus important. »

Aucun risque ne sera pris pour leur joueur star, le leader de l’équipe et qui veut absolument connaître le succès en playoffs. Kemba Walker ne devrait pas jouer les matchs de scrimmage et sera peut être reposé pour certains matchs de saison régulière, si l’on s’en tient au plan de Stevens. Le natif de New-York aura néanmoins besoin de rythme pour être prêt pour les playoffs. Il tourne cette saison à 21.2 points, 4.1 rebonds et 4.9 passes, avec 37.7% de loin et 3.3 paniers à 3 points par match. Il n’a sans doute jamais joué aussi juste de sa carrière et sans lui, Boston ne pourra pas espérer atteindre les finales NBA. Les Celtics sont 3èmes à l’est et leur saison est pour l’instant un succès. Les Bostoniens devront toucher du bois pour espérer que Kemba Walker soit vite remis sur pied.

À l’image de Toronto, difficile de jauger cette équipe. C’est leur manquer de respect de les qualifier de simples outsiders mais ils ne semblent pas être du rang des Clippers ou Lakers. Dans tous les cas, leur parcours sera à suivre.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités