Connect with us

Actualités

DeMar DeRozan prend très au sérieux de jouer sous les mêmes couleurs que Michael Jordan : « C’est un honneur. Je ne réalise probablement pas encore »

Source photo : Twitter Chicago Bulls

DeMar DeRozan joue le meilleur basket de sa carrière. Il n’a jamais aussi bien joué qu’en ce mois de février. Il le sait, c’est en playoffs qu’il sera jugé puisque malgré ses 32 ans, le natif de Los Angeles n’a encore pas véritablement de fait d’arme en postseason. En attendant, il fera tout pour mener les Bulls à la meilleure place, si possible avec l’avantage du terrain. Pour le moment il savoure de jouer sous les mêmes couleurs que Michael Jordan.

Le Thunder n’était pas de loin l’emporter mais DeMar DeRozan est passé par là pour offre une énième masterclass : 38 points à 12/24 au shoot, 6 rebonds et 5 passes. Il a bien été aidé par les 31 points de Nikola Vucevic mais c’est bien l’arrière qui a fait son one man show en fin de match. S’il est un adorateur de Kobe Bryant et que son jeu est souvent comparé au sien, il se rapproche plus de celui de Michael Jordan. Un refus de shooter à 3 points, pour choisir ses meilleurs spots à 2 points et une capacité à shooter à outrance sur la tête de la défense, sans oublier une maîtrise du rythme qu’on n’apprend pas. Il est devenu le 2ème joueur de l’histoire des Bulls à claquer au moins 5 matchs de suite à 35 points ou plus. Le dernier à l’avoir fait du côté de Chicago ? Michael Jordan, c’était en 1996. Le GOAT a réussi à le faire 4 fois. Durant cette série de 5 rencontres, DeRozan a toujours atteint les 50%. Il en profite pour égaliser un record vieux de 30 ans. Le dernier joueur à avoir réalisé telle performance ?  Damian Lillard  en 2020. Prochain match face aux Spurs, il aura ainsi l’occasion de s’octroyer ce record. Pour l’instant, il savoure :

« C’est juste un honneur d’être dans n’importe quel livre de record de l’un des meilleurs de l’histoire. Surtout jouant pour cette organisation. C’est un honneur. Je ne réalise probablement pas encore. »

Toujours en évoquant les records, DeRozan a atteint les 30 points pour la 6ème fois de suite, sa plus longue série en carrière. Il tourne cette saison à 27.7 points par match, là aussi un record en carrière et la 5ème marque en NBA, avec un magnifique 51.2% au shoot. Le vétéran doit forcément en faire plus avec les nombreux blessés. Alex Caruso, Lonzo Ball et Patrick Williams devraient revenir au mois de mars. Il a au moins pu compter sur le retour de Derrick Jones Jr, pour la première fois depuis le 12 janvier dernier. Javonte Green s’est aussi blessé au dernier match après avoir dunké trop fort. Avant le break du All-Star, les Bulls ont encore deux matchs cette semaine. Le front office a décidé de ne pas bouger l’équipe à la trade deadline. Il sera intéressant de voir comment Chicago pourra résister après les nombreux transferts des Bucks, Sixers et Nets. DeRozan fera tout pour tenir la baraque en attendant le retour de ses potes :

« C’est vraiment incroyable de le voir jouer soir après soir », a déclaré l’entraîneur des Bulls, Billy Donovan. « Quand il arrive sur ses spots, c’est un joueur incroyablement unique…. C’est le meilleur scoreur que j’aie côtoyé. »

DeRozan prouve qu’on peut atteindre son meilleur niveau, même à un âge si avancé. Toujours athlétique, c’est la technique qui a pris le pas sur son jeu. Beaucoup de joueurs devraient s’en inspirer et chez les Bulls, il peut enfin être lui même.

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités