... ...
...
DeMar DeRozan avait entouré le rendez-vous : 1er triple-double en carrière et face à Toronto s’il vous plait, rendez-vous le 23 février – The Daily Dunk
Connect with us

News

DeMar DeRozan avait entouré le rendez-vous : 1er triple-double en carrière et face à Toronto s’il vous plait, rendez-vous le 23 février

Source photo : Twitter

DeMar DeRozan voulait sa vengeance et il l’a obtenue. Une victoire sans appel où il a livré un match plein. L’arrière de San Antonio a dépouillé son ancienne équipe et tout le monde n’a plus qu’une hâte, c’est d’être le 23 février, pour le retour à Toronto.

21 points, 14  rebonds et 11 passes. Jamais dans sa carrière, DeMar DeRozan n’avait réalisé le moindre triple-double. Il l’a fait hier et avec la manière. Depuis le trade survenu cet été, il en avait grosse sur la patate et on peut dire qu’il s’est vengé avec style. Bien sûr, le match de cette nuit n’est rien comparé à ce qui va devoir subir à Toronto, c’est certain. Kyle Lowry pourra certainement jouer cette fois et les fans vont l’acclamer comme il se doit. Ca n’a pas été le cas de Kawhi Leonard qui s’est fait tuer par ses anciens fans. Il n’empêche qu’en fin de match, il est allé salué son ancien coach, des images qui font clairement plaisir. Malheureusement, Toronto a fait un match sans, bouffé par l’intensité des Spurs, qui ont sans doute livré leur meilleur match de la saison.

Dès le coup d’envoi, l’ambiance était de mise Kawhi Leonard se fait huer salement lors de la présentation des joueurs et dès qu’il touche le ballon. Mais il annonce la couleur de son côté aussi avec la manière, en mettant un and one. Il met les 5 premiers points de son équipe et en face, DeMar DeRozan veut aussi envoyer un message. Le numéro 10 claque même un dunk rageur et c’est bien son équipe qui mène en début de match. Tué par la tension qui règne, Toronto est vite mené de 10 points. et ne reviendra plus jamais dans le match. Il y a de l’électricité dans l’air et elle ne descendra pas car après ses 5 premiers points, Kawhi Leonard bloque à l’image de son équipe. Pendant ce temps-là « Deebo » continue son grand bordel et absolument tout le monde contribue pour mener de 23 points après un quart-temps.

Il faudra alors un retour de Kawhi Leonard pour stopper l’hémorragie. Toronto revient peu à peu dans la rencontre et DeMar DeRozan ne lâche pas l’affaire. Il rentre shoot compliqué sur shoot compliqué. Serge Ibaka décide alors de se réveiller, avec un Pascal Siakam toujours aussi bon, pour repasser sous la barre des 10 points. Ce n’est qu’une illusion puisque San Antonio repart de plus belle. Le 1er quart-temps est encore dans toutes les têtes des Raptors et ils n’ont pas l’énergie pour un autre comeback. Entre 3 points de White et Forbes, LMA on fire, il n’y a rien à faire. C’est dans le 4ème quart-temps que DeRozan validera son triple-double. Il faut remonter à Tim Duncan en 2003 pour revoir un joueur des Spurs en réaliser un. L’ambiance est telle qu’il recevra même des « MVP, MVP, MVP » ! Ce match fut aussi l’occasion de voir les premiers pas de Lonnie Walker IV !

Vu l’enjaillement des locaux hier soir, pas sûr que Lowry et Valanciunas auraient changé quelque chose. L’équipe de DeRozan est en mission. Le chapitre Leonard est fermé, plus qu’à attendre celui du numéro 10 de San Antonio afin de terminer l’histoire.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.







More in News