Connect with us

Actualités

DeMar DeRozan avait des comptes à régler à Toronto : la star prend feu en seconde mi-temps et les Raptors prennent cher

San Antonio – Toronto était la rencontre la plus intéressante de la soirée. L’histoire, la forme des deux équipes et bien sur DeMar DeRozan. Voici les facteurs qui ont hype cette rencontre, qui s’est terminée dans les toutes dernières secondes. DeMar a pris feu en seconde mi-temps et San Antonio l’emporte (105 à 104).

Le numéro 10 de San Antonio est toujours à la maison à Toronto. Les réactions sur les réseaux vis à vis du match de la nuit passée, le public, les journalistes, ses ex-coéquipiers tout le monde est heureux de voir DeMar DeRozan revenir au Canada. La victoire était encore plus douce, après que ce dernier ait perdu la balle de match l’an passé contre Kawhi Leonard. Cette fois, il a été très clutch et surtout, San Antonio est revenu de l’enfer, ainsi la revanche est encore plus douce. Dans le money-time, les Spurs vont inscrire 36 points !! DeMar DeRozan et Derrick White ont porté leur équipe tout du long, sans oublier le très bon apport des Mills et surtout de Belinelli, auteur d’un shoot assassin. En commençant le 4ème quart-temps, Toronto était pourtant à +13 avant de se craquer durant les 12 minutes qui suivront. Après un 3 points de Thomas, les Spurs vont répondre par un violent 17 à 0. Aldridge et DeRozan commencent à faire le trou et alors que le match semblait terminé avec 9 points d’avance contre San Antonio. Toronto répond à leur tour avec Lowry, Powell et Ibaka. La fin de match sera foirée par Pascal Siakam qui après un très bon début de match, s’est totalement loupé dans le crunch time.

Il est dingue de se dire qu’en jouant tout simplement dur, San Antonio a gagné. Quand on regarde leurs pourcentages, c’est un sacré miracle. Avec un 7/32 à 3 points, ils n’ont cessé d’attaquer la raquette, à commencer par DeMar DeRozan. Il fera le match inverse que Pascal Siakam. La star de San Antonio se réveille vraiment dans le 3ème quart-temps avec un 5/6 au shoot, dont un énorme poster sur Chris Boucher, peut être le plus beau de la saison. Dans le 4ème, il a su maîtriser entre slashing et passing. Côté Raptors, Kyle Lowry (16 points) était un peu court, malgré quelques grosses actions. Serge Ibaka finit à 21 points et Norman Powell 20 points. Nurse a peut être un peu trop forcé sur son banc, notamment McCaw qui semble n’avoir pas le niveau pour un match contre de tels adversaires.

Il est certain que DeMar DeRozan a passé un super séjour en gagnant à Toronto. Il n’a d’ailleurs pas pu s’empêcher de se rendre dans le vestiaire après la rencontre, comme au bon vieux temps. Le dossier pour le All-Star Game devient de plus en plus sérieux, lui qui tourne à plus de 25 points par match depuis plus d’un mois.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités