*
Connect with us

Actualités

Comme d’hab, Draymond Green s’est préservé pour les playoffs : « C’est le meilleur moment de l’année »

Source photo : Clutch Points
Les Warriors sont prêts pour partir à la Nouvelle Orléans avec une série qui est désormais à 2-0 en faveur de GS. Comme dans le Game 1, Draymond Green a livré un gros match.

Vous connaissez le refrain de février n’est ce pas ? Le fameux « Draymond Green ne mérite pas d’être All-Star, il ne serait pas starter dans une autre équipe ». Et à parti de mi avril, on s’aperçoit enfin (pour certains) du vrai level de l’ailier fort. Il fut encore monstrueux dans la victoire des Warriors : 20 points, 9 rebonds, 12 passes.

Ce qui est incroyable, c’est l’énergie qu’il transmet à ses coéquipiers. En transition, la grande bouche voit tout avant tout le monde. En défense, Draymond Green impose son intensité et peu sont les personnes qui peuvent répondre à cette intensité sur toute la rencontre. Chaque année, l’All Star attend les playoffs avec impatience.

  C’était énorme. Ils m’ont donné de l’espace toute la soirée donc ce n’était qu’une question de temps avant que je décide de shooter. Ca craint pour l’équipe adverse quand ils rentrent. C’est le plan de jeu, me laisser shooter. Je le comprends mais plusieurs sont rentrés et ça a permis de conserver le momentum. Je vis pour les playoffs. C’est le moment le plus fun de l’année pour moi. Je suis concentré, et je prends ce que la défense me donne. J’essaye juste de créer pour mes coéquipiers de toutes les façons possibles. C’est fun. C’est le meilleur moment de l’année pour jouer au basket.

De son côté, Steve Kerr adore son joueur malgré les quelques « embrouilles » qu’il y a eu entre ces deux hommes cette saison. Ce qu’il adore en particulier, c’est la communication et c’est tellement important en défense. Draymond Green écœure tout simplement ses adversaires et le coach des Warriors est ravi de l’avoir.

C’est un des défenseurs les plus intelligents que j’ai côtoyés. Il bat ses adversaires sur la position, puis il utilise sa force et ensuite son envergure entre en jeu. Il crie, il hurle, il se fait entendre. Il fait tout. 

Cette saison encore, l’ailier fort répond présent en playoffs avec ses 13.3 points, 11.4 rebonds et 9 passes par match, un triple double. On cesse de le répéter, mais c’est le moteur de son équipe, il s’en fiche de ses stats, il rend les autres meilleurs il souhaite simplement gagner, gagner et encore gagner. En route vers sa 3ème bague ?

Critiqué et insulté toute l’année, Draymond Green ferme des bouches en playoffs une nouvelle fois. Ce n’est pas pour rien s’il est un triple All-Star et qu’il figure souvent dans les All-NBA Teams.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités