*
Connect with us

Vidéos

Collin Sexton marque l’histoire de Cleveland et la NBA : 20 points de suite sur la tronche de Kyrie Irving, Kevin Durant et les Nets

La qualité n’était pas toujours là mais la fin de match rattrape l’intégralité de la rencontre ! Collin Sexton a livré une des performances les plus folles de la saison et même de l’histoire. Le timing était bien choisi par le jeune meneur. C’était le grand retour de Kyrie Irving sur les terrains et aussi à Cleveland. Le big 3 réalisait ainsi son premier match et s’il y a beaucoup à travailler chez les Nets, ça s’annonce excitant à la fois.

Quelle rencontre mais quelle rencontre ! Les Nets commençaient fort avec un 6/6 au shoot. Malgré de nombreux ballons perdus, on peut voir clairement une chose. Quand l’équipe sera rodée, bonjour l’attaque de feu.. Car en défense, le talent n’est pas là. Bon, ce n’est pas surprenant puisque leurs défauts restent les mêmes et James Harden n’allait rien changer à ce niveau là. Et parlons en de James Harden. Il clôt la rencontre à 21 points, 10 rebonds et 12 passes. Pourtant, la barbe n’a pas été bon. Pas dans le sens où il a été nocif par son niveau de jeu mais parce qu’il se nomme James Harden. Avec l’envie de trop vouloir bien faire, en essayant de battre une zone, mise en place après le coup de chaud des Nets en début de match, le numéro 13 de Brooklyn cherche trop la passe, en ne dribblant presque jamais et n’est pas agressif. En soi, tout ce que ne fait pas James Harden mais c’est normal, le début d’une entente est souvent difficile. Avec un duo, tout peut se mettre en place rapidement mais pour un trio, c’est plus compliqué. Pendant que lui se retient, Kevin Durant et Kyrie Irving tirent à foison. 37 et 38 points pour les deux lascars. Clutch à souhait, ils auront cependant manqué de jugeotte dans la dernière minute du 4ème QT, surtout Kyrie qui a énormément croqué malgré son très gros match, après en avoir raté 7 de suite. Outre un bon DJ une nouvelle fois, le côté positif se nomme Jeff Green. Il est le parfait joueur derrière ce trio, si Collin Sexton ne s’était pas transformé en Isiah Thomas, sans doute que son match aurait été plus remarqué.

Mais voilà, parlons en de l’homme du match. Collin Sexton a réalisé un match aussi parfait que l’album Blueprint de Jay-Z. Dans un premier temps, il fait son match, va atteindre les 20 points, soit sa norme. Le dernier quart-temps est assez dur à encaisser pour les locaux car le big 3 marque 75% des points pour revenir dans le match, surtout que 14 points séparaient les deux équipes. Heureusement pour les Cavs, qui étaient sur le point de craquer, Larry Nance Jr se prend pour Kevin Love, Cedi Osman est aussi en grande réussite sans oublier Dotson en sortie de banc. En toute fin de 4ème quart-temps, Collin Sexton se voit siffler une faute contre lui, bien que Kyrie Irving soit en tort. A partir de là, tout change. Les deux équipes se battront en prolongation. Collin Sexton commence à vraiment prendre feu à la fin de la première OT. Son équipe galère, Brooklyn pense avoir tué le match mais Sexton se transforme en GOAT. Il enchaîne les shoots, dont un merveilleux sur la tronche de Kyrie Irving pour pousser une 2ème prolongation. En tout et pour tout, il claquera 20 points de suite. Oui, 20 POINTS DE SUITE pour achever les Nets qui n’en demandaient pas tant. Ces derniers n’arriveront jamais à répondre et perdent ainsi le match…

De Kevin Durant à Kyrie Irving, en passant par Jeff Green, Collin Sexton a brulé Brooklyn à lui seul. Steve Nash a insisté avec Kyrie Irving mais aurait sans doute dû changer de défenseur en cours de route surtout que le gars n’avait pas joué pendant 10 matchs. Des ajustements pouvaient être la bienvenue, ça tombe bien, les deux équipes se rejouent demain pour la revanche. En attendant, veuillez admirer la ligne de stats de Collin « Crack » Sexton : 42 points à 16/29 au shoot, 5/11 à 3 points, 5/9 lancers, 5 rebonds et 5 passes.

Première action et premier cassage de dos : Kyrie Irving montre ses skills pour son retour, désolé Cedi Osman

3 Comments

3 Comments

  1. Pingback: Cleveland n'a pas oublié Kyrie Irving, lui non plus et les fans ont pardonné : une carrière qui ne sera pas oublié en Ohio

  2. Pingback: La passion par Collin Sexton : le joli contre un Kevin Durant trop facile !

  3. Pingback: Andrew Wiggins a beaucoup à dire sur la confiance des Warriors : "Nous rivalisons avec tout le monde"

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Vidéos