*
Connect with us

Actualités

Coach Pop a motivé Jayson Tatum d’être un des meilleurs two-way players de la ligue : « Tu peux être comme Kawhi Leonard ou Paul George »

ESPN

Gregg Popovich a le nez fin pour trouver les joueurs qui auront de l’avenir en NBA. Le meilleur exemple à ce jour est la construction de l’équipe des San Antonio Spurs des années 2000.  Mais ses talents de repérage vont au delà de la NBA, puisque c’est lui qui a été en charge de la sélection US lors des derniers mondiaux. Et c’est un certain Jayson Tatum qui a retenu l’attention de Pop en Chine.

Les plus beaux coups de recrutement de Popovich sont donc assurément les Spurs des années 2000 et 2010. Avec Tim Duncan, en provenance des îles vierges américaines, et Tony Parker, l’ancien militaire est parvenu à régner sur la NBA sans que personne ne s’y attende. Ajoutez à ça un des meilleurs sixièmes hommes de l’Histoire en la personne de Manu Ginobili et vous avez une équipe en or. Rappelons que Pop avait repéré Ginobili alors que ce dernier n’avait même pas été drafté.

Cet été, les talents de management de Pop ont été réquisitionnés par la sélection américaine en vue de la coupe du monde en Chine. Le coach des Spurs a alors eu l’occasion de rencontrer officiellement des grands espoirs de la NBA comme Jayson Tatum. Pop a une haute estime pour l’ailier des Boston Celtics et voit en lui l’avenir du basketball américain, n’hésitant pas a le comparer aux plus grands joueurs actuels. C’est surtout l’aspect défensif du jeu de Tatum qui a tapé dans l’œil du sélectionneur américain.

« Sais tu à quel point tu peux être spécial ? » Demande Pop. « Il y a très peu de joueurs Two-way actuellement. Et tu as la possibilité de devenir l’un d’entre eux. Tu pourrais devenir comme Kawhi et Paul George. »

Il faut reconnaître que Pop n’a pas tort. Les joueurs NBA préfèrent en général le scoring à la défense. C’est beaucoup plus glamour de marquer des paniers venus d’ailleurs plutôt que de défendre, souvent de manière assez discrète. Les fans regardent les joueurs qui ont le ballon dans les mains, pas celui en face qui va essayer de lui reprendre. Le coéquipier de Tatum à Boston, Marcus Smart, déplore cette situation. Il affirme que personne ne se soucie de la défense et que le jeu est devenu un divertissement. A ce titre, les gens veulent voir du scoring, des shoots longue distance et des dunks de haut vol. Voir quelqu’un pousser un autre joueur à la Shot-Clock Violation en défendant serré sur son adversaire n’intéresse plus la majorité des suiveurs.

Jayson Tatum doit bien sur faire des efforts pour muscler son jeu. C’est ce qu’il essaye de faire, notamment en ayant pris par le passé Kobe Bryant comme coach personnel pour accentuer ses talents offensifs l’été dernier. Mais si le joueur parvient a devenir le Two-Way Player que Popovich a vu en lui, les Celtics pourraient bien revenir sérieusement dans la course au titre NBA. C’est en effet finalement ce genre de joueur qui leur a manqué sur les précédentes campagnes. 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités