Connect with us

Actualités

Chris Paul n’est pas au niveau et il le sait : « Je dois me montrer »

Source photo : NBA.com

Mené 2-0 par les Rockets, le Thunder déçoit sur ses deux premiers matchs de playoffs. Une équipe jeune qui manque d’expérience certes. Mais avec Chris Paul en tant que leader, OKC avait de quoi espérer mieux.

Chris Paul n’en est pas à son premier essai. Drafté en 2005, il est désormais un habitué des playoffs. Que se soit avec les Hornets, les Clippers ou les Rockets, il n’est toutefois jamais parvenu à remporter le titre ni même atteindre une finale NBA. En arrivant dans une équipe en reconstruction cet été, CP3 a apporté toute son expérience pour conduire le Thunder à une inattendue cinquième place. Une fois les playoffs validés, Chris Paul n’avait qu’une hâte : les débuter. Face aux Rockets, son ancienne franchise avec qui l’histoire ne s’est pas très bien terminée, le vétéran avait de quoi être motivé. Un état d’esprit revanchard, le leader d’une équipe jeune et talentueuse, Russell Westbrook absent pour le moment… Chris Paul va avoir un rôle essentiel dans cette série.

Le meneur de jeu est à la peine jusqu’à maintenant. Lors du premier match, les Rockets se sont facilement imposés face à une équipe d’OKC inoffensive. Lors du second, OKC a montré du mieux. Devant jusqu’au début du quatrième quart  temps, le Thunder s’est ensuite effondré. il n’ont d’ailleurs inscrit que 39 points en seconde mi-temps. Un match qu’aurait pu remporter OKC et dans lequel CP3 aurait pu montrer le chemin et guider les siens. 20 points lors du premier match, 14 dans le second, son impact sur le terrain est toutefois trop faible. Lui comme l’ensemble de son équipe se sont liquéfiés face à la défense de Houston en seconde période. Le joueur s’est exprimé quant à son niveau :

« Garder la tête haute, c’est tout. Le run qu’ils ont fait dans le quatrième quart, ce n’est pas possible. Je dois jouer mieux. C’est la partie compliquée, savoir combien on a travaillé. On s’est mis dans une position de gagner et je dois être meilleur pour nous. Il faut prendre un match à la fois, apprendre de nos erreurs. Et merde, je dois me montrer plus, c’est tout. »

Avant de disputer deux matchs devant son public virtuel, le Thunder est au pied du mur. Il faudra montrer le même visage aperçu dans les trois premiers quarts pour espérer reprendre espoir dans cette série. OKC avait tout de même montré des choses positives, notamment en défense. Le retour du Luguentz Dort a permis une pression défensive plus efficace. James Harden a par exemple été limité à 21 points. Du mieux donc, mais des Rockets bien plus expérimentés. Les jeunes du Thunder ont du temps, Chris Paul à 36 ans en a un peu moins.

Le Thunder a tout intérêt à se relancer dès demain soir. Russell Westbrook toujours absent, une troisième défaite serait sans doute synonyme d’élimination. Au contraire, une victoire et ce serait un tout nouveau départ.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"







More in Actualités