Connect with us

News

Carmelo Anthony est prêt à jouer à Portland : « créons quelque chose »

https://www.baaz.com/trending/story/5dce0b02a3dff4cd38169dfd

C’était la signature  la plus attendue de la saison. Carmelo Anthony s’est engagé pour un an et un contrat non garanti jusque janvier. L’occasion pour lui de s’exprimer sur sa saison à venir.

« Une opportunité parfaite ». Voila comment Melo décrit sa signature dans une vidéo YouTube qu’il a posté pour expliquer son choix. Il y explique que tout s’est décanté en moins de 48h grâce au bon travail du management Blazers :

« Ils m’ont appelé mercredi, j’ai réfléchi un peu. Puis jeudi c’était la rencontre. C’était genre :  » Okay, je suis prêt à faire ça. Quand est-ce que vous voulez que ça se fasse ? Je suis prêt, rendons ces choses sérieuses et créons quelque chose. » »

Carmelo Anthony sur sa chaîne YouTube

On voit dans cette vidéo un Carmelo heureux, conscient de la chance qu’il a de se voir offrir une nouvelle chance dans la Grande Ligue et surtout ravi d’atterrir à Portland :

« J’ai toujours gardé un oeil sur Portland [Lillard], on en avait parlé il y a quelques années… J’ai juste regardé cette opportunité et cette équipe et j’ai dit : « Regarde, voilà ce que je peux apporter dans cette équipe, je peux l’aider dans ces domaines » »

C’est vrai que sur le papier, le fit semble plutôt bon. Les Blazers sont en galère offensivement, réduits à des exploits de Damian Lillard pour gagner des matchs. Ce qui ne marche pas pour le moment puisque Portland est actuellement 12ème de la Conférence Ouest avec un triste bilan de 5 victoires pour 9 défaites. Bien loin des ambitions du dernier finaliste de conférence…

Il faudra néanmoins qu’Anthony change son comportement par rapport à ses dernières expériences NBA. On se souvient du fiasco Thunder mais encore plus de celui aux Rockets. L’ancien All-Star n’avait même pas tenu deux mois dans son nouveau rôle en sortie de banc, trop aveuglé par son égo pour voir que là était sa place.

Ici en tout cas, on ne se fait pas de soucis pour Melo. Un an sans équipe devrait lui avoir remis les idées à l’endroit et il a un honneur à racheter s’il veut finir sa carrière sur une bonne note. On espère tout de même quelques pics au scoring et pourquoi pas un Melo-Game en Playoffs -si les Blazers se qualifient. Au pire, à 14 500$ la journée de travail, Melo ne devrait pas avoir trop de problèmes… Aucun soucis on vous dit.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"




More in News