Cade Cunningham héros du nouveau rising stars challenge : une formule intéressante pour les compétiteurs !
*
Connect with us

Actualités

Cade Cunningham héros du nouveau rising stars challenge : une formule intéressante pour les compétiteurs !

Et voilà, le rising stars challenge est terminé et il fut plutôt sexy. Très en vue cette nuit, Cade Cunningham repart avec le titre de MVP dans une formule qui a mis longtemps à se dessiner mais elle est gagnante. Les joueurs se sont pris au jeu et la formule du tournoi a poussé les joueurs à défendre.

Bon, on va oublier un peu le premier match. C’était un peu du grand n’importe quoi avec beaucoup trop de dunks libres et des 3 points à tout va. Cole Anthony et Jalen Suggs ont pu montrer leur détente mais justement un peu trop détente dans la tête, de quoi se faire éliminer par le team Isiah emmené par un énorme Saddiq Bey (16 points), bien secondé par Desmond Bane. Dans l’autre demi-finale, la team Payton affrontait la team Barry. On ne parle pas de playoffs mais l’intensité était tout autre et cela va permettre de vraiment rentrer dans ce rising stars challenge. On a un beau match dans le match entre Lamelo Ball et Cade Cunningham. Avec Evan Mobley, ils forment un duo détonant pour se hisser jusqu’en finale. Là aussi, la rencontre a été serrée à souhait sous les yeux de Darius Garland. Ce sera sur un panier à 3 points de Cade et un lancer Franz Wagner, que la team Barry ira au bout. A noter la victoire du clutch challenge par le duo Tyrese Haliburton et Desmond Bane.

Que penser d’une telle « invention » ? Adam Silver a un peu mixé la chose pour rendre l’idée attractive. Cela avait marché pour le All-Star Game en 2020 avant d’échouer lamentablement en 2021. Est-ce que ce sera la même chose pour le match des jeunes ? On a quand même un format ultra compétitif avec cette idée de mini tournoi. On est pas dans dragon ball budokai mais l’idée est vraiment là avec des joueurs qui jouent contre leurs coéquipiers de franchise ou des joueurs plus vieux/jeunes (c’est selon), la rivalité est facile à se créer, ainsi que la motivation à naître. Les joueurs ne vont bien sûr pas prendre le risque de se blesser mais Silver tient le bon filon. Les jeunes ont montré une belle attitude, le format n’est pas trop long, surtout pour la finale. 2 matchs sont amplement suffisants, avec la petite pause du clutch challenge, surtout qu’on s’est bien marré grâce à Scottie Barnes.

Ce match est normalement un moment d’exhibition mais pour cette édition 2022, le niveau de compétitivité était bien au rendez-vous. C’est toujours un bon signe de commencer le break du All-Star, on espère que ça continuera avec les concours dès ce soir.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités