Connect with us

Actualités

Bronny James garde son incident cardiaque dans un coin de la tête

Source : Jeff Haynes/NBAE via Getty Images

NBA – La présence de Bronny James au Draft Combine de Chicago affole les médias et pour cause, le jeune meneur de 19 ans n’est pas un prospect comme les autres. L’immense carrière de son père plane au-dessus de lui. Pourtant, il y a 9 mois, le futur de Bronny James en NBA était compromis.

Bronny James revient de loin après son arrêt cardiaque en juillet dernier. Il a fait de son mieux pendant 9 mois pour revenir en forme sur le parquet et montre désormais ce qu’il sait faire au Draft Combine de Chicago, avant de possiblement être drafté par une franchise de NBA les 26 et 27 juin prochains.

Bronny James aimerait bien laisser l’incident cardiaque derrière lui, mais pour un sportif de haut niveau, ce genre d’évènement doit toujours rester dans un coin de la tête. Il a notamment eu besoin d’une validation médicale en amont avant d’entrevoir son avenir en NBA.

Il a confié aux journalistes présents au Draft Combine qu’il pensait toujours à son accident cardiaque :

« Ça plane toujours au dessus de ma tête. Mes parents ont été d’une grande aide pour reprendre confiance en moi et me donner l’affection dont j’avais besoin pour revenir. Je pense encore à tout ce qu’il pourrait se passer, mais j’aime trop le basket pour laisser ces pensées prendre le dessus. »

Bronny continue par montrer que la manière dont il a réagi à cet incident démontre sa persévérance :

« C’était des moments difficiles, mais tout le travail que j’ai fait pour revenir montre que je suis quelqu’un qui n’abandonne jamais. J’ai fait le travail et maintenant je suis de retour là où je voulais être. »

Ces mots de Bronny James, on ne peut que les prendre pour argent comptant compte tenu de ce qu’il a montré au Draft Combine. Malgré une différence de taille à la baisse par rapport à celle retenue par son université (de 2 m01 à 1 m97), il a enregistré la troisième meilleure détente du Combine avec 1 m02 et a fini 2e au concours de 3 points avec un 19/25.

Il a également montré ce dont il était capable lors des 5 contre 5, exposant son jeu de passe et sa défense qui seront ses atouts principaux pour être sélectionné par une franchise NBA en juin prochain. Forcément, beaucoup restent sceptiques en observant Bronny James, mais c’est le fardeau qui vient avec le nom de l’un des plus grands joueurs de l’histoire du sport.

Difficile de ne pas se demander si un jeune joueur qui fait 1 m87 avec un passé de problèmes cardiaques et une moyenne de 4,8 points par match à l’université n’aurait peut-être même pas l’opportunité de se présenter à la draft si son nom de famille n’était pas James.

Bronny James, en dépit des pépins physiques, semble avoir la tête bien vissée sur les épaules et sûr de ses capacités. Son profil, loin d’être le meilleur, rajoute du piment dans les spéculations sur son avenir. Sera-t-il seulement drafté ? Si oui, par quelle franchise ? Que fera LeBron James pour le rejoindre ? Tant de questionnements pour autant de réponses possibles. On en saura déjà un peu plus le 29 mai, date après laquelle Bronny James doit se décider entre un retour à l’université pour se refaire une cote ou la poursuite de ses rêves en NBA.

Rudy Gobert se prend une amende pour ce geste contre les Denver Nuggets et la note est salée

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités