*
Connect with us

Actualités

Brett Brown viré en cas d’échec contre les Raptors ?

Source photo : NBC Sports

Les Sixers jouent leur qualification à Toronto, et Brett Brown pourrait jouer sa tête. En cas de nouvel échec au second tour, le coach des 76ers aurait « peu de chances de survivre ». Si son coaching en saison régulière a plutôt été bon, sa capacité à s’adapter contre des équipes de haut niveau a parfois montré quelques limites.

Ce soir c’est un Win or Go Home pour les Raptors, les Sixers…et peut-être Brett Brown. En effet, selon plusieurs sources, le coach de Philadelphie aurait peu de chances se survivre à un nouvel échec au second tour. Ce serait la deuxième fois de suite qu’il serait éliminé à ce stade de la compétition alors que l’effectif est composé de plusieurs All-Stars.

Ancien assistant de Gregg Propovich, Brett Brown a pris les reines de cette équipe en 2013. Forcément, le bilan n’est pas très flatteur (178 victoires pour 314 défaites) puisqu’il s’est tapé toute la reconstruction, mais c’est tout de même lui qui a ramené les Sixers sur le devant de la scène. Toutefois, cette équipe doit peut-être passé un cap…le cap des finales de conférence.

Et pour arriver à ce cap, Brett Brown sera peut-être sacrifié. Certes, le coach des Sixers a construit un joli collectif tout en ayant transmis une vraie cohésion de groupe, qui kiffait jouer ensemble (même dans les années de galère), néanmoins dès que l’équipe est de même qualité chez l’adversaire en playoffs, il a dû mal à s’adapter.

L’année dernière, Brett Brown s’est fait outcoached par Brad Stevens, notamment sur la gestion de Joel Embiid. Cette année, il ne se fait pas dominer, mais son adversaire reste un rookie. Il est encore en difficulté afin de mettre son pivot dans les meilleures dispositions et reste assez dépendant de l’agressivité de Ben Simmons ainsi que de Jimmy Butler.

Brett Brown a réalisé du bon boulot depuis son arrivée à Philadelphie en 2013. Le coach s’est mangé toute le Process et par conséquent les saisons désespérantes/décourageantes. Il a certes relevé la barre, remis les 76ers au premier plan, mais cependant dès que le niveau s’élève, il ne step-up par forcément.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités