*
Connect with us

Actualités

Brad Stevens et son équipe s’attendaient à un début de saison difficile

source image : masslive.com

A l’instar du Heat, des Bucks ou bien des Nets, les Celtics peinent à s’affirmer en ce début de saison. Même s’il ne s’agit que de 6 matchs, Brad Stevens s’attendait à un tel scénario.

Ils avaient pourtant envoyé un message fort en s’imposant face aux Bucks lors de leur première rencontre officielle grâce à un Jayson Tatum décisif dans les tous derniers instants. Mais depuis, Boston fait preuve d’irrégularité en termes de résultats mais aussi et surtout dans le jeu. Brad Stevens pouvait s’y attendre et sait pertinemment que cette saison exceptionnelle sera semée d’embûches.

« Je m’y attendais. Je l’ai déjà dit avant, il y a beaucoup d’interrogations auxquelles nous devons trouver une réponse. Il y a beaucoup de nouveaux gars, plusieurs personnes qui doivent jouer un nouveau rôle, assumer de nouvelles responsabilités et la pression qui l’accompagne. Je savais exactement à quoi m’attendre. »

Après une saison 2019/2020 satisfaisante, terminée en finale de conférence face au Heat, les Celtics doivent effectivement composer avec de nouvelles têtes notamment Tristan Thompson, Jeff Teague et le surprenant rookie Payton Pritchard. Après la défaite face aux Pistons où les Celtics n’ont inscrit que 12 points dans le premier quart-temps, Jaylen Brown rappelait l’importance de répéter les efforts en donnant de l’importance aux petits détails :

« Ce n’est pas comme si vous deviez le faire qu’une fois, mais bel et bien de le répéter encore et encore. Nous avons des jeunes qui arrivent dans la ligue, c’est ce que nous devons leur inculquer, c’est comme ça que la ligue fonctionne. Il faut être régulier, continuer à faire les efforts et continuer à s’ajuster en permanence. Ça sera la clé pour nous. »

Ce n’est que le début de saison, et comme l’affirme Marcus Smart, « beaucoup de gars sont là depuis longtemps et connaissent les systèmes, on sait ce que veut Brad Stevens ». D’autres équipes comme les Bucks ou le Heat sont dans la même situation. Les automatismes vont se mettre en place progressivement mais attention à ne pas prendre les petites équipes à la légère. Les Celtics pourront le prouver une nouvelle fois face aux Pistons à 21 heures.

Théo Maledon fait danser Cole Anthony pour planter le buzzer beater !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités