*
Connect with us

Actualités

Bon Anniversaire Danny Green : l’incroyable shoot de la victoire sur la tronche de Kobe Bryant !

Danny Green fête son 33ème anniversaire et il en a vu de toutes les couleurs car l’ancien pensionnaire de North Carolina n’a pas toujours eu le même le succès.

Danny Green rentre dans le dernier chapitre de sa carrière. Actuellement, il joue son rôle avec les Lakers : 8.2 points, 3.4 rebonds, 1.2 interceptions et 41.9% au shoot dont 37.8% à 3 points. Ses statistiques sont un poil moins bonnes que durant son exercice à Toronto. Ce qui est plutôt logique, avec un jeu dominé par Lebron James et Anthony Davis. Mais ce n’est pas pour scorer que Green a été recruté, il devra se montrer dans les grands moments, autrement dit en playoffs. Les 3 points à rentrer et surtout en défense, où il doit se coltiner les ailiers arrières scoruers, accompagné de Avery Bradley. Le rôle de leader lui va aussi très bien avec son expérience et sa joie de vivre.

Aujourd’hui, on se souvient d’un souvenir pas comme les autres, durant la saison 2012-2013, un bail donc. Les Lakers n’étaient plus vraiment les Lakers. Habitués à être constamment en finale, les Spurs ne les ont plus atteint depuis 5 ans. Cette fameuse saison sera la bonne, malgré la défaite contre le Heat. Dans cette rencontre en novembre 2012, Kobe Bryant est très chaud avec 28 points et 8 passes décisives. Avant de rentrer dans la dernière minute, le Mamba délivre une passe à Pau Gasol et pense avoir fait le trou avec deux possessions d’écart. Tim Duncan lui répond, en étant bien servi par Tony Parker et puis Danny Green va devenir le héros. Le numéro 24 anticipe très mal la sortie d’écran, Danny Green s’élève à 3 points, c’est dedans ! Il vient de rentrer le shoot de la gagne.

Actuellement aux Lakers, il n’a sans doute jamais oublié ce moment. Mais que ce soit le succès actuel, ou celui à Toronto et à San Antonio, tout ne fut pas facile. Danny Green a été drafté à la 46ème position par Cleveland d’un certain Lebron James. Cela ne se passe bien et s’en ira à San Antonio, seulement à sa 2ème saison. Sur ses deux premières saisons, Danny Green ne joue que 28 matchs et ce n’est à partir que de la 3ème saison, qu’il commence à vraiment avoir une réputation au sein de la ligue.

Danny Green est ce qu’on peut appeler, le rôle-player par excellence. Il lui reste quelques années avant de prendre une retraite bien méritée et le garçon manquera à la NBA, c’est certain.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités