*
Connect with us

Actualités

Bol Bol dévoile son principal objectif : les Ball, Edwards, Wiseman et consorts sont prévenus

La pré-saison ouvre le bal demain pour notre plus grand plaisir. Sans summer league et avec un pré-saison raccourcie, les premiers années joueront plus qu’à l’accoutumé. Ce sera le cas de Bol Bol qui a un objectif bien clair pour la saison à venir : le titre de rookie de l’année.

Quand la saison NBA a repris dans la bulle au mois de juin dernier, une question se posait légitimement. Non pas pourquoi James Harden n’avait pas droit à une stripteaseuse attitrée. C’était plutôt de savoir si Bol Bol serait éligible au titre de rookie de l’année en 2021. Drafté en 44ème position de la draft 2019, cela a été un vrai crève cœur de le voir choisi aussi tard et on l’avait bien vu à travers son interview d’après draft. Hormis les fans NCAA, le monde allait découvrir à la reprise de la saison 2020, à quel point le fils de Manute Bol est prodigieux. Paul Millsap disait dans la bulle que le jeune joueur était une superstar en devenir. Etincelant de bien des manières, sa conduite de balle, son shoot, sa mobilité en ont surpris plus d’un. A l’image de Michael Porter Jr en « son temps », cette saison a surtout été une manière de s’émanciper en G-League et d’être fin prêt physiquement mentalement et physique pour la NBA. Son temps de jeu était limité, il n’a donc pas eu vraie grosse performance mais a su montrer tout l’étendu de son talent.

Pour la saison 2020-2021, il n’a ainsi qu’un but comme le compte twitter des Denver Nuggets l’a rapporté : « Gagner le titre de rookie de l’année« . ESPN a ainsi annoncé en juin dernier, que chaque joueur ayant commencé sa carrière dans la bulle, pourra être considéré comme un rookie lors de la saison suivante et donc être éligible au titre de rookie de l’année. Il aurait été injuste de le priver de cette possibilité. Reste à savoir quel sera son rôle mais il peut clairement apporter dès sa première année. Son papa avait par exemple été élu dans une All-Defensive team, un miracle pour un joueur rookie. Mike Malone a eu dans un premier temps du mal à lancer MPJ dans le grand bain. Dorénavant qu’il a de l’expérience, on espère qu’il pourra donner un temps de jeu conséquent à Bol Bol. Non pas seulement qu’il le mérite mais ce sera une opération gagnante pour les deux camps.

Avec une taille digne de son papa, on espère qu’il aura une aussi grande carrière. Denver a en tout cas de bonnes options pour l’avenir. Au coach de bien les utiliser.

Lebron James et Kyrie Irving, tout pour l’éthique de travail : « Je ne partirai pas du terrain sans lui »

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités