*
Connect with us

Actualités

Ben Simmons en a marre des critiques sur son jeu : « Beaucoup de ces gars qui disent des trucs, n’ont jamais joué. »

Source image : Basket USA

Ben Simmons est un joueur avec un profil plus que particulier dans la NBA actuelle. Un mutant défensif et un organisateur avec un physique extraordinaire, mais pas porté sur le scoring. Et dans une époque où les lignes de stats guident l’appréciation du public, compliqué d’être reconnu à sa juste valeur.

Ben Simmons est un joueur fabuleux, mettons-nous d’accord sur ce point. Le premier choix de la draft 2016 possède des qualités uniques qui lui permettent aujourd’hui d’être un joueur dominant en NBA. Des qualités physiques hors du commun, puisqu’il dispose de la vitesse d’un guard, mais avec 2m11. Il est donc plus massif que tous les autres arrières de la ligue (à part si on compte LeBron James comme un arrière) et n’est pas dépassé par la rapidité des petits. Un combo qui fait de Ben Simmons l’un des tous meilleurs défenseurs de la planète. Mais là où il est souvent critiqué, c’est sur son attaque, où le public, même celui de Philadelphie, trouve qu’il manque de scoring. Une critique que n’accepte pas le meneur, surtout que les victoires continuent de s’enchaîner.

« C’est le but du basketball, non ? Les gens qui scorent, vous devez leur donner la balle. Je ne suis pas surpris que Doc ait dit ça [le coach de Philadelphie pointait la bonne défense de Simmons et le fait qu’il ait facilité le scoring de Tobias Harris et Joël Embiid au game 1] car Doc connaît le jeu. Beaucoup de ces gars qui disent des trucs, n’ont jamais joué. »

Une critique acerbe des supporters de la part de Ben Simmons. En même temps, lorsque l’on voit ses deux premières performances, il est difficile d’aller contre. 6 points, 15 passes et 15 rebonds sur le premier match, tout ça en s’occupant du meilleur attaquant adverse, on peut parler d’excellente performance. Surtout qu’il a laissé Joël Embiid et Tobias Harris, respectivement 30 et 37 points sur ce game 1, s’occuper du scoring. Sur le game 2, il a pris les espaces laissés par la défense de Washington pour aller scorer davantage, avec 22 points, accompagnés de 9 rebonds et 8 passes. Deux victoires de suite face aux Wizards, et Ben Simmons ne force rien, laisse le jeu venir à lui, score quand il voit des espaces, laisse le ballon à la main chaude. Bref, le numéro 25 joue avec une lucidité extraordinaire, tout ça dans l’objectif du titre.

« Je n’essaie pas de m’en tenir à quelqu’un à Philadelphie. Je pense qu’il était plutôt difficile d’avoir 15 passes et 15 rebonds en NBA pendant les playoffs. Je pense que c’est plutôt impressionnant. Et on a gagné. Qu’est-ce que voulez ? Vous voulez la victoire ? Je suis ici pour gagner et je fais ce qu’il faut que je fasse pour aider mon équipe à gagner, c’est tout. Je n’essaye pas de prouver à n’importe qui qu’il a tord ou quelque chose comme ça. J’essaye de faire mon travail pour gagner. »

Une maturité déconcertante dans les propos de Ben Simmons, qui met tout en oeuvre pour aller chercher le titre. L’intelligence de jeu et la défense du meneur des Sixers devraient être décisifs pour passer ce premier tour et espérer aller plus loin dans ces playoffs.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités