*
Connect with us

Actualités

Atlanta à deux doigts de braquer Toronto : Trae Young marque 42 points pour rien, on commence à s’habituer

Source photo : SI

Toronto a déconné et le mot est faible. Atlanta aura joué jusqu’à la dernière seconde, en vain. Les Raptors peuvent remercier un Norman Powell on fire et un décisif VanVleet sur la ligne des lancers. Victoire de Toronto 122 à 117 et une nouvelle fois, Young s’est démultiplié pour rien.

112 à 91 pour la franchise canadienne. Il reste moins de 6 minutes à jouer. Peut être que les joueurs pensent à quel chanson vont-il mettre dans l’avion ? Les Hawks vont réussir à lâcher un run incroyable. Trae Young le mène bien évidemment, avec 15 points inscrits dans les 5 dernières minutes. Il est bien aidé par Bembry ou encore Reddish pour revenir jusqu’à 3 petits points. Il y aura ensuite une grave erreur de jeunesse. Plus de 30 secondes à jouer, Atlanta décide de faire faute et se condamne automatiquement avec les Raptors qui font le boulot sur la ligne des lancers. Les Hawks auront tout donné durant ces 5 dernières minutes et il est difficile de leur en vouloir vu la force que les joueurs de Pierce dans cet ultime run qui semblait presque parfait. De leur côté, Toronto et surtout leur coach, se sont craqués en enlevant les titulaires et ne les remettant qu’à 2 minutes de la fin.

Sans doute que Trae Young a passé ce jour férié en famille, comme beaucoup d’américains. Son petit frère était présent avec lui et on pouvait voir son sourire devant le one man show du big bro : 42 points, 6 rebonds et 15 passes décisives. John Collins ajoute 17 points mais derrière ce duo inévitable, le scoring est bien triste, surtout dans un match d’attaque. Toronto a été violent dès le 1er quart-temps en menant déjà de 11 points. Atlanta aura beau répondre, les Raptors maintiennent un certain écart. Cependant, les Hawks arrivent à revenir dans la rencontre dans le 3ème quart-temps avant le coup de rein du début du 4ème quart-temps et le run désespéré évoqué un peu plus haut, n’aura pas suffi. Heureusement que Norman Powell a eu son coup de chaud, et quel coup de chaud ! Il va tout simplement inscrit 4 paniers à 3 points de suite et terminera la rencontre à 29 points. Davis a apporté sa pierre à l’édifice avec ses 12 unités, ainsi que Pascal Siakam (17 points) malgré avoir raté tous ses shoots à 3 points).

Les matchs se ressemblent de plus en plus pour les Hawks. Il est dommage de voir Trae Young performer de telle manière, surtout qu’il voulait bien faire à Atlanta pour le MLK Day, un endroit vraiment spécial pour Martin Luther King, ville où il est né. Ce sera pour l’année prochaine…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités