*
Connect with us

Actualités

Anthony Davis évoque le playin avec assurance : « Si cela arrive, cela arrive »

Dans 10 jours à partir de demain, le playin prendra place. Les Lakers pourraient y être et ça a l’air plutôt « bien parti ». Personne n’aurait pu imaginer tel scénario il n’y a de ça quelques semaines. Anthony Davis et les siens sont prêts pour ce défi.

Une équipe championne en titre qui galère pour se qualifier en playoffs n’est jamais un bon signe. La malchance a toutefois pris part à la saison de beaucoup d’équipes et notamment des Lakers. Anthony Davis et Lebron James ont été ravagés par les blessures et en même temps. Les revoilà à la 7ème place de la conférence ouest. Si la saison s’arrêtait là, les Lakers joueraient les Warriors au 1er tour des playoffs. La NBA ne pourrait pas rêver d’un matchup plus hype avec deux des plus grandes stars de ces 10 dernières années. Vu leur forme catastrophique, ils pourraient même descendre à la 9ème place de la conférence ouest mais cela n’effraie par le monosourcil :

«Lorsque nous sommes en bonne santé à 100%, nous sommes l’un des… non, nous sommes la meilleure équipe de la ligue. De toute évidence, nous ne voulons pas emprunter cette voie. Mais si cela arrive, cela arrive.

Lorsque tout le monde sera en bonne santé, en particulier pour les playoffs, nous connaissons le type d’équipe que nous sommes, et je pense que la ligue connaît le type d’équipe que nous sommes»

Lebron James est encore sur le carreau et après être revenu, il a été mis au repos forcé. Si on excepte le fameux match où il s’est fait mal à la cheville et au dos, Anthony Davis revient petit à petit à un niveau décent. 36 points contre les Blazers, 25 points contre les Nuggets. Pour n’importe quel joueur, tourner à 21.3 points par match est une superbe saison, mais quand on s’appelle Anthony Davis, c’est médiocre. Le calendrier ne se facilite pas pour sa bande, avec un affrontement contre les Suns et les Knicks. Frank Vogel est plutôt d’accord avec Anthony Davis mais éviter le playin ne serait pas de refus :

« Partout où nous atterrirons, nous sommes confiants », a déclaré Vogel. « De toute évidence, nous voulons terminer dans le top six. Nous avons encore cinq matchs si cela est possible. Et nous continuerons d’essayer de gagner le plus de matchs possibles. »

Les Lakers n’avaient sans doute jamais pensé à une saison pareille et maintenant, il faut jouer avec les cartes en mains. Reste à savoir si Lebron James sera sur pied.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités