*
Connect with us

Actualités

Les Suns donnent une leçon aux Lakers : le Lebron James game n’a pas eu lieu…

Source Photo : Getty Images

Un Game 5 est censé être crucial, un match où l’on s’arrache pour prendre un avantage quasi-décisif. Enfin ce n’est pas le cas des Lakers visiblement, puisqu’ils n’ont pas vu le jour de la rencontre. Privés d’Anthony Davis, les Angelinos ont été dépassés par des Suns résolus à renverser la série.

Dans ce Game 5 décisif sans Anthony Davis, on attendait un gros LeBron James. Investi mais pas en réussite, le King a du mal à se mettre en route. Les Suns jouent leur jeu, la balle tourne bien, dans le collectif où l’on multiplie les passes avant de prendre son tir, pendant que les Lakers ont peur de tirer. Le manque d’adresse à trois points depuis le début de la série se sent dans les choix, Schroder puis Kuzma hésitent et ne sanctionnent pas derrière l’arc quand ils en ont l’occasion. Cameron Payne profite de la panne offensive des Angelinos (14 points à 6/7) pour accompagner un Devin Booker déterminé à remporter le Game 5. 18 points sur les 34 des Suns dans le premier quart-temps. Que les shoots soient difficiles ou non, le scoreur emblématique de Phoenix est inarrêtable. L’absence d’AD paraît insurmontable. Les Angelinos manquent de repères. Défensivement, ça tient la baraque en posant quelques stops et en gênant un minimum, mais en attaque, c’est la galère. LeBron ne monte pas en régime et rien ne rentre pour les pourpres et ors (31% au tir, 20% à trois points) qui perdent du terrain, contrairement à Phoenix qui ne loupe rien (55% au tir, 47% à trois points). Les Lakers prennent l’eau, ne savent plus attaquer et deviennent de plus en plus passifs en défense. 30 points d’écart à la pause, sans un réveil de LeBron James (et même avec), on se dirige tout droit vers un blowout.

Dès le début du troisième quart, on se rend compte que le match est déjà plié. Rien n’a changé à la mi-temps. Les seuls frissons viennent de Chris Paul, qui se tient salement l’épaule (encore…) après être tombé suite à un contact. CP3 tire ses lancers et reste sur le banc pour le reste du match. LeBron réagit, mais beaucoup trop tard. Il soigne ses stats (24 points, 7 passes, 5 rebonds), cependant The Chosen One n’a pas été assez impactant ce soir et les Lakers terminent sur une défaite bien crade. L’excellente entame des hommes de Monty Williams et les 30 points de Devin Booker en 33 minutes bien répartis assurent la victoire des Suns qui n’auront jamais tremblé. On se demande plutôt si on aurait pas préféré switch sur la prestation historique de Lillard et le finish d’un vrai Game 5 entre les Blazers et les Nuggets. Phoenix est désormais à une victoire d’éliminer le champion en titre au premier tour des playoffs et d’envoyer LeBron et compagnie en vacances.

Phoenix n’a fait qu’une bouchée de Los Angeles pour mener 3-2 dans la série. On espérait plus de combativité chez les Lakers, mais les Suns avaient la dalle et ont montré beaucoup plus d’envie. À eux désormais de finir le boulot au Staples Center.

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Le courage et la fierté d'Anthony Davis n'auront pas suffi : "Mon corps n'était pas d'accord"

  2. Pingback: LeBron James envoie des fleurs à Devin Booker : on est pas loin de la déclaration d'amour sur le joueur mais aussi sur l'homme

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités