Connect with us

Actualités

Le duo est All-Star pour une bonne raison : l’association Bam Adebayo et Jimmy Butler fait exploser les Nuggets en seconde mi-temps

Miami l’a emporté grâce à un super collectif et un duo en très grande forme, Jimmy Butler – Bam Adebayo. Les pauvres Nuggets font avec leurs armes puisqu’il faut rappeler que trois de leurs starters étaient absents. Après avoir tenu une mi-temps, Denver craque dans le 3ème quart (105-125).

Le 1er quart-temps montre que les deux équipes ne sont pas au point physiquement, notamment Denver. La journaliste Lisa Salters nous apprend que les Nuggets n’ont jamais pu faire du 5 x 5 dans la bulle. Les seules fois où ils ont pu jouer en full-court, c’était pendant les scrimmages, à cause de leurs nombreuses absences. Les hommes de Malone mettent du temps à se mettre dans le bain, pendant que le 5 de Miami gère. La rentrée des secondes unit pose problème aux floridiens et Denver revient peu à peu au score. Bam Adebayo (8 points), qui depuis sa sortie, constate les dégâts dans la raquette et son absence est vite handicapante. La rencontre est très hachée à cause du nombre incalculable de fautes. Nikola Jokic est à 9 points après ce 1er quart-temps.

Le constat est assez simple et semblable au 1er quart-temps. Si Bam Adebayo n’est pas sur le terrain, Miami ne produit pas de jeu. Les shoots ne rentrent pas et ont toutes les peines du monde à marquer. Même cas de figure pour Denver avec Nikola Jokic mais Paul Millsap libère les siens avec un 3 points en transition. Par la même occasion, les Nuggets passent devant au score. Jerami Grant produit une excellente production entre son jeu au poste bas et ses pénétrations. 28 points sur 57 dans la peinture pour l’équipe du Colorado, on ne peut pas dire que le Heat soit présent en défense. Les hommes de Spo se rattrapent grâce au trio Duncan Robinson – Jimmy Butler – Bam Adebayo, tous trois à au moins 10 points.

Le match dans le match continue entre Nikola Jokic et Bam Adebayo. L’un fait parler sa vision de jeu poste haut, l’autre est efficace sur pick and roll. Michael Porter Jr va s’embrouiller avec Mike Malone. Ce dernier le benche à cause de ses erreurs, pour ne pas dire sa mauvaise foi après une véritable erreur de rookie. A partir de là, le momentum change de camp. Nunn pratique son jeu de transition, Crowder et Duncan-Robinson balancent à 3 points et le coach de Denver est obligé de prendre un temps-mort, avec le plus gros écart du match en leur défaveur (-8). Miami continue à mettre la pression et pour symbole, un magnifique système exécuté pour le buzzer de Jimmy Butler.

Ce dernier a été constant tout au long du match et laissera la vedette à Kelly Olynyk dans le dernier quart-temps. Le canadien plante 20 points à 100% ! Jimmy Butler et Bam Adebayo terminent tous deux à 22 points et ont été étincelants des deux côtés du terrain. Côté Denver, Nikola Jokic termine à 19 points. Moment fun tout de même, Bol Bol a pu un peu s’éclater, pour le plus grand bonheur des fans. Il n’a joué que 12 minutes mais pour une première officielle, il a fait le job. Les Nuggets devront attendre patiemment le retour des leurs. Leurs 7 derniers matchs serviront surtout à se mettre en rythme, en attendant le retour des blessés.

Miami a rassuré mais plus que les résultats, la partition et l’attitude ont été présents. Les systèmes furent exécutés, on a pu voir Butler gueuler à +20 su Herro, tout le monde est concentré sur l’objectif commun. Une équipe qu’il faudra suivre à tout prix en post-season.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités