*
Connect with us

Actualités

Zion Williamson n’a rien à voir avec le renvoi de Stan Van Gundy : « Zion n’est pas un coach killer »

Source Photo : Getty Images

Les Pelicans n’ont toujours pas leur coach pour la saison prochaine. Stan Van Gundy est parti après seulement une saison, et pour beaucoup, Zion Williamson a forcément eu son mot à dire sur son licenciement. L’ex-entraineur de New Orleans a mis les choses au clair sur la situation en défendant son ancien joueur.

Zion Williamson avait de quoi être frustré après la saison 2020-2021. En forme pour démarrer sa saison sophomore, il dispute 61 matchs pour une moyenne de 27 points (61%) et 7 rebonds par match. A côté du MIP Brandon Ingram et d’autres éléments talentueux, envisager les Pels se battre au minimum pour le play-in n’était pas déconnant. La direction avait décidé de tourner la page en virant Alvin Gentry après cinq saisons, et en le remplaçant par Stan Van Gundy.

Mais New Orleans a terminé à la 11ème place, avec un bilan de 31 victoires et 41 défaites. L’entraîneur est alors remercié après une seule saison dans la Louisianne. Ce choix rapide a alimenté les rumeurs, supposant que la star, Zion Williamson, a forcément influencé cette décision. Stan Van Gundy a démenti de tels propos, assurant que l’ancien de Duke n’a jamais forcé en interne pour son départ.

« Les front offices et les propriétaires prennent des décisions et ce sont eux qui décident de licencier des gens, et cela ne devrait jamais être imposé aux joueurs. Je sais que, peu importe ce que l’on dit, Zion n’est pas un tueur de coach. S’ils étaient malheureux ? Je n’ai rien entendu de tel. Zion était mécontent que nous ne gagnions pas plus de matchs. Mais Zion ne m’a jamais rien dit de tout cela. Cela ne veut pas dire qu’il n’était pas mécontent. Je ne sais pas. Il est possible qu’ils aient été mécontents de moi et c’est ce qui a mené au changement. »

Aucune rancoeur de Zion Williamson envers Stan Van Gundy si l’on en croit les mots de son ancien coach. L’ailier fort des Pels est un compétiteur, agacé uniquement par les résultats décevants de son équipe. De ce fait, peut-être que les deux hommes s’entendaient bien, mais que Zion désire un coach qui le fasse progresser et remporter des matchs tout de suite. Surtout que d’un point de vue extérieur, on sait que New Orleans fera tout pour protégé sa petite star, et cela passe par le recrutement d’un coach qui amène les Pelicans en playoffs.

Zion veut gagner et visiblement, une saison de Stan Van Gundy aura suffi aux Pelicans pour prouver qu’il n’avait pas les épaules nécessaires. Que Zion ait joué un rôle ou non dans ce renvoi, New Orleans doit pour la deuxième année consécutive repartir à la chasse au coach cet été.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités