Connect with us

Actualités

Zach Randolph a sali Demarcus Cousins dans le money-time : 35 points, 13 rebonds et 5/9 à 3 points !!

Source photo : Twitter

C’était un des matchs intéressants de la nuit puisque c’étaient les nouvelles retrouvailles entre Cousins et les Kings. Il s’est fait volé la vedette par un Zach Randolph des grands soirs.

On parle beaucoup des vieux ces temps-ci, avec une NBA qui va bientôt dire au revoir à cette génération. Vince Carter, Dirk Nowitzki, Jason Terry ou encore Manu Ginobili pour ne citer qu’eux. Mais il y en à un autre qui mériterait plus de « spotlights ». il s’agit de Zach Randolph. Titulaire et on pourrait même dire go to guy de Sacramento, le joueur fait une saison merveilleuse à tout point de vue. C’est dur de rester compétitif à cet âge, encore plus quand l’équipe est en reconstruction. Il faut rester motivé match après match, quand bien même que les jeunes fassent des conneries. Hier soir il y avait un très gros duel entre Cousins et Randolph. L’aîné a dominé là où ça comptait, c’est-à-dire dans le money-time, pendant que Demarcus Cousins pétait un plomb, malgré son match solide : 38 points, 11 rebonds, 4 passes. Zach Randolph rendait lui aussi une jolie copie, à la différence qu’il repart avec la victoire et qu’il ne se laisse pas déconcentrer par ses adversaires ou les arbitres : 35 points, 13 rebonds et surtout 5/9 à 3 points. C’est une défaite honteuse de la part des Pelicans, surtout face à une des pires équipes de la ligue et qui n’avait remporté que 30% de ses matchs à l’extérieur.

Il faut comprendre que la Nouvelle Orléans a limite donné le match à ses adversaires. Avec Anthony Davis qui n’a touché aucun caillou presque dans le dernier quart-temps, alors qu’il avait Vince Carter sur le dos ! On parle d’un candidat MVP et le laisser dans le corner face à un gars de 80 ans, c’est tout de même un comble. Demarcus Cousins a trop porté la balle en fin de match. Il a beau être un très bon créateur, il fallait que Gentry propose autre chose que son coaching fantôme. Holiday aurait pu être un très belle option mais gâcher 10 poins face à une équipe de bas de tableau semble être quelque chose de fun…
Il faut reconnaître l’énorme match de Zach Randolph qui devait en plus se coltiner DMC en défense. En attaque, sa technique a fait la différence et quand ce n’était pas le cas, c’est son shoot à 3 points qui a été efficace, dont un incroyable dans le corner ! Il a bien été aidé par Hield et ses 10 points dans le 4ème mais aussi Mason III qui nous épate de jour en jour. Sacramento n’a peut être pas le meilleur cinq mais leur banc donne vraiment de l’énergie et aujourd’hui ça a payé.

En voilà un qui ne vieillit pas et cela fait toujours plaisir de voir des vieux briscards tout casser face aux références de la ligue !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews







More in Actualités