Winslow l'avait mauvaise envers son big bro Wade : tension, animosité à l'époque de Chicago, maintenant tout va bien !
*
Connect with us

Actualités

Winslow l’avait mauvaise envers son big bro Wade : tension, animosité à l’époque de Chicago, maintenant tout va bien !

Source photo : youtube
Dwyane Wade est revenu à Miami. Mais avant ça, il est passé par Cleveland et surtout Chicago. Un départ mal vécu par toute la ville et notamment Justise Winslow.

Nous sommes le 10 novembre 2016 et Dwyane Wade est de retour en ville. A ce moment là, il ne pense peut être pas une seconde qu’il reviendrait du côté du Heat. Joueur de Chicago, il pense jouer les outsiders derrière Cleveland. Le début de saison est plutôt correct, malgré un manque flagrant de coordination avec Rondo.
Opposé à Miami, les choses vont devenir très chaudes avec un certain Justise Winslow. Ce dernier est ce qu’on appelle un pur produit old school. Véritable machine défensive, c’est lui qui doit se mesurer à Wade dans ce 1er quart-temps et les choses vont s’envenimer. Une petite tension, toute sauf anodine :

« Il y a eu de l’animosité quand il est parti pour Chicago, je me souviens du 1er match quand ça a été chaud nous. Maintenant tout va bien.

C’est du basket, nous restons des compétiteurs. Il y avait un peu de tension. Mais je veux dire, nous sommes passés outre. Nous sommes des adultes. Nous faisons ce que nous aimons. Il n’y avait rien de majeur. Nous devions juste régler des choses entre nous. »

On peut comprendre le fait que Winslow l’ait mauvaise, comme si on lui avait mis à l’envers. Comme si Dwyane Wade l’avait abandonné. Car on peut bien dire que les deux joueurs possèdent une forte relation. Lorsque le joueur n’était que rookie, c’est bien Flash qui l’a pris sous son aile. Lui a appris à devenir le joueur qu’il est maintenant. Que ce soit dans la préparation mentale, les aspects vidéos du basket ou encore l’entraînement. Une relation qui pourrait se terminer dès cet été, si Wade décidait de raccrocher ses pompes. Le joueur aux 12 sélections du All-Star Game ne s’est pas encore décidé et à 36 ans, il ne sait pas s’il reviendra. En tout cas, Justise Winslow a tenu à lui rendre hommage :

« C’est un grand frère pour moi. Il m’a invité pour m’aider sur mon, regarder les films. Ca a été une bénédiction de jouer à ses côtés et d’apprendre de lui. »

Bien qu’il ne doit rien à Miami, que ce serait magique de le voir revenir, au moins une saison car les 4 derniers mois en tant que joueur du Heat, sont passés beaucoup trop vite.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Actualités